En raison de sa politique migratoire, Médecins sans frontières refuse les aides de l'UE

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

En raison de sa politique migratoire, Médecins sans frontières refuse les aides de l'UE

Publié le 17/06/2016 à 16:57 - Mise à jour à 17:09
©Pierre Andrieu/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

L'ONG humanitaire Médecins sans frontières a annoncé qu'elle refuserait dorénavant tout argent de fonds européens par opposition à la politique migratoire de l'UE. L'Union européenne versait chaque année 56 millions d'euros à l'organisation, soit 8% de son budget.

Depuis plusieurs mois, la colère de l'ONG Médecins sans frontières montait au sujet de la politique migratoire mis en place par l'Union européenne. Pour marquer son opposition contre des mesures quelle juge "ravageuses", MSF a pris la décision de désormais refuser les fonds de soutien de l'UE.

En conférence de presse à Bruxelles ce vendredi Jérôme Oberreit, secrétaire général international de Médecins sans frontières, a expliqué que l'ONG souhaitait ainsi marquer "son opposition à la politique de dissuasion menée par l’Europe. Une politique qui consiste à repousser les gens avec leurs souffrances, loin de côtes européennes".

Au centre de l'ire des "French Doctors", l'accord passé en l'Union et la Turquie au sujet des migrants. Ce dernier prévoit en effet le renvoi de tous les nouveaux migrants arrivant sur les côtes grecques depuis la Turquie vers cette dernière. "Ce deal a mis à mal le concept même de réfugié et a mis en danger l’idée de protection offerte par les Etats", rappelle le secrétaire général. Combiné avec la fermeture, manu militari et avec forces grillages et barbelés, de la route migratoire des Balkans, ce pacte a eu pour effet de provoquer une baisse considérable des arrivées sur les côtes grecques depuis fin mars, mais il a aussi suscité de nombreuses critiques de la part des défenseurs des droits de l'homme et notamment d'Amnesty International.

MSF déplore également la dernière proposition de la Commission européenne "d'imposer une réduction de l'aide au commerce et au développement" à plus de seize pays en Afrique et au Moyen-Orient, parmi lesquels se trouvent la Somalie, l’Erythrée, le Soudan et l’Afghanistan. Soit quatre des dix pays d’où partent le plus gros du contingent de réfugiés. "Les pays qui n'endigueraient pas la migration vers l'Europe ou qui ne faciliteraient pas les retours forcés verraient décroître leur aide au développement" s'alarme en effet Médecins sans frontières.

Cette décision très forte, ne sera toutefois pas sans conséquence pour l'ONG. "Les fonds européens représentent 8% du budget de l'ONG (le reste provenant de fonds privés)", a-t-elle précisé, soit 56 millions d'euros en 2015 (19 millions des institutions de l'UE et 37 millions des Etats membres). MSF déclinera également désormais les financements de la Norvège (près de 7 millions d'euros l'an dernier), non membre de l'UE, mais qui participe à sa politique migratoire.

Pour mémoire, Médecins sans frontières, a secouru et soigné depuis le début 2015 quelque 200.000 hommes, femmes et enfants en Europe et en Méditerranée, migrants fuyant conflits et misère au péril de leur vie. L'ONG est particulièrement engagée dans l'île grecque de Lesbos, où se sont entassés des milliers de migrants, et dans la "Jungle" de Calais. Elle participe aussi à des opérations de sauvetage en mer à bord du navire Argos.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


L'ONG humanitaire Médecins sans frontières a annoncé qu'elle refuserait dorénavant tout argent de fonds européen par opposition à la politique migratoire de l'UE.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-