Enfants handicapés privés d'AVS: des mères se mobilisent du Havre à Strasbourg

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Enfants handicapés privés d'AVS: des mères se mobilisent du Havre à Strasbourg

Publié le 07/11/2018 à 11:01 - Mise à jour à 11:15
© PHILIPPE DESMAZES / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

La mère d'un enfant autiste scolarisé près du Havre a entamé lundi une grève de l'a faim, son fils n'ayant plus accès à un auxiliaire de vie scolaire (AVS). Une situation qui touche de nombreuses familles et dénoncée également ce mercredi par une autre mère, sur un échafaudage de Strasbourg.

Une mère de famille habitant en Seine-Maritime a entamé lundi 5 une grève de la faim, une autre est montée en haut d'un échafaudage ce mercredi 7 pour déployer des banderoles. Toutes les deux ont une revendication en comment, l'accès de leur enfant à un auxiliaire de vie scolaire (AVS), chargé d'assister aux quotidien les élève en situation de handicap, mais qui manquent cruellement en France.

La mère de Cyliann, autiste et scolarisé depuis la rentrée à Notre-Dame de Gravanchon près du Havre, affirme avoir effectué toutes les démarches pour obtenir l'aide d'un AVS. "J'ai eu la notification de la MDPH qui garantit la présence d'une AVS auprès de Cyliann au début du mois de juillet", a-t-elle déclaré à France Bleu. Une situation d'autant plus invalidante pour son fils que celui-ci a jusque-là toujours bénéficié de cette aide et n'arrive aujourd'hui plus à suivre. "Il stresse, il se met à chanter en classe, il a aussi des problèmes d'incontinence" précise-t-elle.

Voir: L'accompagnement scolaire des enfants handicapés, défi du nouveau gouvernement

N'ayant reçu aucune réponse dans un premier temps, elle a entamé une grève de la faim. Depuis, on lui a promis qu'une AVS arriverait "très rapidement. Mais moi je n'y crois pas vraiment. J'arrêterai la grève de la faim quand l'AVS sera dans la classe avec Cyliann".

Ce mercredi matin, à l'autre bout de la France à Strasbourg, une autre mère d'un enfant handicapé, membre du collectif citoyen handicap, est montée en haut d'un échafaudage. Elle a déroulé une banderole où l'on pouvait lire "Laissez-nous être des citoyens" et "AVS Ecole Accessibilité Loisir Emploi". L'organisation dénonce le manque de personnel et les problèmes de formation.

À la rentrée 2017, 321.476 élèves en situation de handicap étaient scolarisés en France. Certaines associations déplorent un manque de chiffre sur la question des AVS, mais selon une étude menée à la rentrée 2018 par plusieurs d'entre elles (Autisme France, EglaiTed, Toupi, Info Droit Handicap) "12.000 à 15.000 élèves handicapés sont actuellement privés d’AVS".

Lire aussi:

La colère de Ruffin après le rejet d'une loi sur les enfants handicapés (vidéo)

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Des mères de familles ont dénoncé l'absence d'AVS auprès de leurs enfants handicapés.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-