Gironde: un homme de 94 ans tué par un mouton agressif (VIDEO)

Gironde: un homme de 94 ans tué par un mouton agressif (VIDEO)

Publié le 15/11/2016 à 11:00 - Mise à jour à 11:13
©Peter O'Connor/Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

A Cestas, en Gironde, un homme de 94 ans a été tué par un mouton particulièrement agressif alors qu'il se promenait. D'après les premières constatations de l'enquête, la bête l'aurait fait tomber au sol avant de lui donner des coups de tête et de sabots. L'animal devrait être euthanasié très prochainement.

Après une longue vie bien remplie, la mort est arrivée de façon complètement improbable. Un homme de 94 ans a été tué lundi 14 à Cestas, au sud de Bordeaux en Gironde, par un mouton très agressif, rapporte le journal Sud Ouest.

Le nonagénaire a été découvert en bordure d'un chemin peu avant midi par des proches partis à sa recherche, inquiets de ne pas le voir revenir de promenade. Le corps du malheureux était recouvert de blessures, principalement au visage et aux genoux. D'après les premières constatations et prélèvements des techniciens en investigation criminelle de la gendarmerie, la victime aurait sans doute été attaquée par un mouton qui l'aurait fait tomber au sol avant de lui donner des coups de tête et de sabots.

Selon Sud Ouest, l'animal appartient à un éleveur et propriétaire terrien chez qui le retraité se rendait souvent pour acheter du bois. Capturée, la bête s'en est pris à une élue venue soutenir la famille de la victime. Blessée, elle a été conduite aux urgences de l'hôpital Pellegrin. Le mouton devrait être euthanasié très bientôt.

En 2013, au Brésil, une brebis folle avait semé la terreur dans la ville de Londrinas (sud). Après avoir chargé un homme sur le bord de la route, elle s'était ruée sur une femme qui traversait la chaussée et l'avait fait tomber à terre. Un passant avait alors essayé de défendre la malheureuse en donnant un coup de pied à la bête mais cette dernière avait attaqué de plus belle et le preux chevalier était allé se cacher derrière un arbre. S'en était suivie une course-poursuite ubuesque entre la brebis et les riverains et l'animal avait fini par être capturé, comme en témoigne l'incroyable vidéo ci-dessous.

 

(Voir la vidéo de la brebis folle de Londrinas): 


Un mouton sème la terreur au Brésil par Spi0n

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Selon "Sud Ouest", le mouton appartient à un éleveur et propriétaire terrien chez qui le retraité se rendait souvent pour acheter du bois. (Image d'illustration).

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-