Henda Ayari, qui accuse de viol Tariq Ramadan, va porter plainte contre ceux qui la menacent, l'insultent et la harcèlent sur les réseaux sociaux

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 07 novembre 2017 - 21:29
Image
"Nous laissons des traces partout, dans les forums, sur Facebook, sur Twitter", relève Jérémie Mani
Crédits
© LOIC VENANCE / AFP/Archives
Henda Ayari reçoit beaucoup d'insultes sur les réseaux sociaux et notamment Twitter.
© LOIC VENANCE / AFP/Archives
Henda Ayari, l'un des deux femmes qui a porté plainte pour viol contre Tariq Ramadan, reçoit depuis de nombreuses injures et menaces sur les réseaux sociaux. Ce mardi, elle a décidé de porter plainte.

Deux femmes ont récemment porté plainte pour viol à l'encontre de l'écrivain et islamologue suisse Tariq Ramadan. L'une, Henda Ayari, a expliqué avoir été violée par le théologien dans un hôtel parisien en mars 2012. Ce n'est qu'avec la libération de la parole des femmes victimes d'harcèlement, d'agressions sexuelles et de viols qui a suivi la révélation du scandale Harvey Weinstein qu'elle s'est décidé à déposer une plainte contre Tariq Ramadan.

Ce dernier fait désormais l'objet d'une une enquête ouverte à Paris pour "viol, agression sexuelle, violences et menaces de mort".

Vilipendée de façon très violente sur les réseaux sociaux par les partisans de l'intellectuel islamiste qui lui reprochent de s'attaquer à l'islam, Henda Ayari s'est dite être "fière" d'être "une musulmane qui respecte les lois de la République" et refuse de se "taire parce que Tariq Ramadan utilise l'islam pour assouvir ses pulsions sexuelles".

Néanmoins, la violence des insultes, des menaces et du harcèlement en général dont elle fait l'objet sur les réseaux sociaux l'on poussé à réagir. La jeune femme a annoncé ce mardi 7 envisager de déposer plainte contre ces cyber-harceleurs. "Les menaces et insultes je m'y attendais et je commence à m'y habituer mais au bout d'un moment il faut dire STOP! Une plainte sera déposée!", a-t-elle fait savoir sur son compte Twitter.

Egalement accusé d'abus sexuel sur des mineures en Suisse, Tariq Ramadan, a été mis en congé de l'université d'Oxford, au Royaume-Uni, où il enseigne, a annoncé mardi l'université. Ce congé "n'implique aucune présomption ou acceptation de culpabilité et permet au professeur Ramadan de répondre aux accusations extrêmement graves portées contre lui, qu'il nie catégoriquement, tout en répondant à notre principale préoccupation - répondre à la détresse accrue et compréhensible, et mettre en priorité le bien-être de nos étudiants et du personnel", souligne le communiqué.

À LIRE AUSSI

Image
Tariq Ramadan à Abidjan le 27 août 2011
Tariq Ramadan accusé d'avoir eu des relations sexuelles avec des mineures sous son emprise
L'islamologue et écrivain suisse Tariq Ramadan, déjà sous le coup de deux plaintes pour agressions sexuelles, est aussi accusé d'avoir eu des relations sexuelles avec ...
05 novembre 2017 - 12:03
Société
Image
Tariq Ramadan à Abidjan le 26 mars 2016 à Bordeaux
Accusé de viols, Tariq Ramadan mis en congé de l'université d'Oxford
L'islamologue et théologien suisse controversé Tariq Ramadan, accusé de viol en France et d'abus sexuel sur des mineures en Suisse, est en congé de l'université d'Oxfo...
07 novembre 2017 - 16:51
Société
Image
Un kiosque à journaux lyonnais
Charlie Hebdo porte plainte pour menaces de mort après sa Une sur Tariq Ramadan
Charlie Hebdo "dépose plainte" après les menaces de mort diffusées sur les réseaux sociaux à cause d'un dessin représentant l'islamologue Tariq Ramadan, visé par deux ...
06 novembre 2017 - 20:25
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don