Il cache volontairement qu'il a le Sida à sa compagne et la contamine: 12 ans de prison

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Il cache volontairement qu'il a le Sida à sa compagne et la contamine: 12 ans de prison

Publié le 09/12/2016 à 15:47 - Mise à jour à 15:51
©Damien Meyer/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Jeudi, un homme a été condamné à 12 ans de prison par les Assises de Nîmes. Il a été reconnu coupable d'avoir intentionnellement caché à sa désormais ex-compagne qu'il était séropositif, entraînant la contamination de la jeune femme par le VIH.

"Pour lui, c'était comme une grippe, ce n'était pas grave". Bien qu'elle ait semblé vouloir encore tenter de minimiser la responsabilité de son ex-compagnon, Vanessa a porté plainte contre cet homme qui lui a caché sa séropositivité et a fini par lui transmettre le virus. Jeudi, alors que l'accusé n'a pas daigné se présenter à son procès, la cour d'assises à Nîmes l'a condamné à 12 ans de prison et délivré un mandat d'arrêt contre lui.

Elle avait 16 ans, lui 28. La jeune Vanessa et Rui Filipe Da Rocha de Sousa se sont aimés et ont vécu ensemble très vite malgré la toxicomanie de ce dernier. Surtout, il lui cache être infecté par le virus du Sida, alors qu'il est suivi depuis des années déjà, et celui de l'hépatite B, a assuré la victime au procès. Lui a nié ces accusations.

Ce serait le frère de l'accusé qui aurait prévenu Vanessa quelques mois après la naissance de l'idylle. "Personne ne veut être malade, même par amour. Pour lui, c'était comme une grippe, ce n'était pas grave", a témoigné la jeune femme lors du procès, tout en avouant qu'elle a continué à le voir.

Des fréquentations qui sont restées régulières et ont même conduit à un heureux événement. En octobre 2006, Vanessa a annoncé à Rui Felipe qu'elle était enceinte. N'écoutant que son courage, il l'a alors quitté, abandonnant une future maman séropositive.

"Au regard de la procédure, des faits qui lui sont reprochés, de son passé judiciaire et de son absence devant la cour d'assises et surtout devant la victime", l'avocat général a requis 15 ans de réclusion criminelle contre Rui Felipe Da Rocha de Sousa. L'avocate de Vanessa, citée par France 3 Languedoc-Roussillon, a pour sa part souligné que "à 15 ans, on rêve d'amour, on rêve de trouver l'homme idéal, elle a trouvé un véritable enfer, celui qui a en partie détruit sa vie".

En l'absence de l'accusé, la juge Perrin a décidé de suivre la procédure de défaut criminel. Rui Felipe Da Rocha de Sousa a été condamné à 12 ans de réclusion pour "administration de substance nuisible suivie de mutilation ou infirmité permanente par une personne étant, ou ayant été concubin, et avec préméditation". Un mandat d'arrêt a également été délivré à son encontre.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Un mandat d'arrêt a été délivré contre l'accusé, qui est désormais recherché par la police afin qu'il effectue la peine de 12 ans a laquelle il a été condamné.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-