Il se tire une balle dans la tête devant sa compagne en rentrant d'une soirée en club libertin

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Il se tire une balle dans la tête devant sa compagne en rentrant d'une soirée en club libertin

Publié le 15/01/2018 à 11:48 - Mise à jour à 11:58
© JOE RAEDLE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Dimanche, en Wallonie (Belgique), un homme s'est tiré une balle en pleine tête devant sa compagne (qu'il avait préalablement battue). Le couple rentrait d'une soirée arrosée dans une boîte de nuit échangiste.

La soirée avait été plus que "chaude" et bien arrosée. Elle s'est finie avec une balle dans la tête de la victime. Dimanche 14, au petit matin, un homme se serait suicidé en se tirant un projectile en pleine tempe sous les yeux de sa compagne, d'après le témoignage de cette dernière. Le couple rentrait d'une nuit passée dans un club libertin.

Les faits se déroulent à Lobbes, en Belgique. Il est environ 5h du matin lorsque le couple, ensemble depuis trois mois environ, est en voiture sur le chemin du retour d'une nuit coquine passée dans un établissement dédié à l'échangisme. Pour une raison encore mal définie, une dispute éclate dans la voiture et l'homme commence à battre sa compagne, en lui assénant des coups au visage.

Voir aussi: Nîmes: un homme passe sa femme à tabac après une soirée échangiste, il écope de 24 mois de prison

Celle-ci sort alors du véhicule pour échapper aux coups de son conjoint. Mais ce dernier sort également de la voiture et tient cette fois dans la main une arme à feu.

La dispute continue et l'homme, âgé de 32 ans, tire alors un premier coup de feu en l'air. Il décide alors de coller le pistolet contre sa tempe et appuie sur la détente. La compagne appelle alors les secours.

Les autorités semblent pour l'instant accréditer la thèse de la compagne, seule témoin du drame, mais l'enquête se poursuit pour faire la lumière sur cette affaire. Le trentenaire mort était notoirement connu par les policiers belges pour trafic de stupéfiants, détention d'armes et violences conjugales.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


L'homme s'est visiblement suicidé en revenant d'une soirée échangiste.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-