Inégalités salariales: lundi 24, les islandaises ont arrêté de travailler à 14h38

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 25 octobre 2016 - 18:57
Image
Des milliers de femmes ont manifesté en Islande.
Crédits
©Capture d'écran/Twitter@rvkgrapevine
A ce rythme là, l'Islande devrait parvenir à l'égalité salariale entre hommes et femmes dans cinquante ans.
©Capture d'écran/Twitter@rvkgrapevine
Conformément à la tradition, les Islandaises ont arrêté de travailler lundi 24 à 14h38 afin de manifester contre les inégalités salariales. Car, comparativement aux hommes, sur une journée de travail de huit heures, les femmes ne sont plus payées à partir de cet instant précis en Islande.

Il était 14h38, lundi 24, quand des milliers de femmes ont arrêté de travailler en Islande pour descendre dans la rue afin de protester contre l'inégalité salariale dans le pays. Car, comparativement aux hommes, sur une journée de travail de huit heures, les Islandaises ne sont plus payées à partir de cette instant précis. En moyenne, elle gagnent 14 % de moins que leurs collègues de sexe masculin.

La journée du 24 octobre n'a pas été choisie au hasard: il s'agit d'un jour spécial pour les femmes. A cette date, en 1975, 90% des travailleuses islandaises avaient quitté leur poste pour manifester à Reykjavik, la capitale. Du jamais vu. Cette journée historique avait plus tard été appelée "le Jour de congé des femmes". “Ce qui s’est passé ce jour-là a marqué le premier pas pour l’émancipation des femmes en Islande. Cela a complètement paralysé le pays et ouvert les yeux de nombreux hommes", explique la féministe islandaise Vigdís Finnbogadóttir, première femme à avoir été élue chef d'Etat au suffrage universel direct en 1980, à la BBC.  

Au point mort pendant de longues années, le mouvement avait ensuite repris en 2005 à 14h08 et en 2008 à 14h25. Ainsi, en onze ans, seules treize minutes ont été gagnées pour combler le fossé qui sépare la rémunération des hommes et des femmes. A ce rythme là, il faudra attendre l'année 2068 pour atteindre l'égalité parfaite, met en garde l'agence locale RUV. "C'est inacceptable de devoir attendre cinquante ans. C'est le temps d'une vie", s'emporte le président de la Confédération islandaise du travail (ASI) auprès d'Iceland Review.

Malgré tout, l'Islande est loin d'être le pays le moins progressiste. La différence de salaire y est ainsi moindre qu'au Royaume-Uni ou en France, où les femmes sont respectivement payées 19% et 15,2% de moins que les hommes, d'après un rapport du Forum économique mondiale datant de l'année dernière. Ce dernier était d'ailleurs globalement très pessimiste: sur les 145 pays étudiés, l'égalité salariale devrait être atteinte en 2133. Soit dans 117 ans.

 

 

À LIRE AUSSI

Image
Femme Egalité Travail Plante
Inégalité salariale femme-homme: que fait l’Union européenne?
L'Union européenne a inscrit dans ses textes l'égalité entre les hommes et les femmes. Mais sur le plan économique, elle a du mal à l'imposer à ses pays membres.Le 12 ...
01 mars 2016 - 13:27
Société