Ivre, le routier roumain avait déféqué sur son siège

  •  Soutenez l'indépendance de FranceSoir, faites un don !  

Ivre, le routier roumain avait déféqué sur son siège

Publié le 16/04/2019 à 17:51 - Mise à jour à 18:04
© DIETER NAGL / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Samedi 13, un chauffeur routier roumain de 66 ans a été interpellé en état d'ivresse sur une aire de repos de l'autoroute A66 près de Narbonne dans l'Aude. Les gendarmes ont rapidement constaté qu'il venait même de déféquer sur son siège.

Un routier roumain a été interpellé sur une aire de repos de l'autoroute A66, près de Narbonne dans l'Aude, samedi. Ce sont des automobilistes qui ont alerté les gendarmes après avoir croisé son camion de 44 tonnes sur la route.

Il conduisait visiblement très mal et avait fait des "mouvements confus, désordonnés et répétés", a indiqué L'Indépendant.

Les militaires sont alors allés à sa rencontre lorsqu'il s'est arrêté sur une aire de repos. Ils l'ont interrompu alors qu'il était en train de se changer dans sa cabine.

A voir aussi: Ivre, il menace de couper les mains de sa compagne à cause de son vernis

Et pour cause: l'homme passablement ivre, 2,40 grammes d'alcool par litre de sang, avait déféqué sur son siège.

Arrêté, il a avoué avoir bu de la bière "en très grande quantité" pour tenter de soigner ses maux de ventre. Tremblant lors de son audition, il a assuré aux enquêteurs qu'il n'était pas alcoolique.

Au vu des faits qui lui étaient reprochés, le sexagénaire a été jugé en comparution immédiate lundi. A la barre, il a reconnu les faits qui lui étaient reprochés et a expliqué que sa femme malade vivait dans son pays d'origine et s'occupait de leurs deux enfants.

Il a finalement été condamné à dix mois de prison avec sursis et une interdiction de conduire sur le territoire français durant cinq ans en plus de deux fois 500 euros d'amende.

Il est ainsi reparti libre du tribunal. Son patron quant à lui devra se débrouiller pour rapatrier son camion jusqu'en Roumanie.

A lire aussi:

Ivre, elle provoque un accident et agresse policiers et pompiers

Ivre, il prend le volant puis s'arrête devant des policiers pour vomir

Ivre, un cheminot lance une alerte à la bombe pour ne pas rater son train

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Ivre, un routier avait déféqué sur le siège de son camion.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-