Ivre, pour payer sa consommation au McDonald's, il braque le drive du restaurant

Ivre, pour payer sa consommation au McDonald's, il braque le drive du restaurant

Publié le 01/12/2017 à 16:55 - Mise à jour à 17:01
© KENZO TRIBOUILLARD / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

En ébat d’ébriété, un homme a tenté samedi de braquer le drive d'un restaurant McDonald's à Bonneville en Haute-Savoie. Le tout pour payer la commande qu'il avait passé dans la même enseigne.

Si ventre affamé n'a pas d'oreilles, il lui arrive aussi de ne pas avoir de cerveau. Un homme d'une trentaine d'années a été arrêté samedi 25 au soir à Bonneville (Haute-Savoie) après avoir tenté de braquer le drive d'un restaurant McDonald's, dans lequel il avait au préalable passé commande.

Ivre, l'individu s'est présenté au fast-food en question où il a commandé à manger pour se sustenter. Arrivé au moment de payer, il fouille dans ses poches et constate qu'il n'a pas un sou comme le révèle Le Dauphiné Libéré.

"Attendez-moi, je reviens", lance-t-il alors à l'adresse de la caissière. Il sort alors du restaurant et "fonce sur le guichet drive de la même enseigne pour le... braquer", narre le quotidien local. Sauf que l'alcool aidant, il se rate et laisse tomber son butin, hors de son atteinte. Pas décontenancé pour autant, l'individu entre de nouveau dans le restaurant de l'enseigne américaine et retourne le plus simplement du monde au premier guichet où avec les quelques pièces qu'il a pu dérober, il commande un modeste sandwich sous le regard médusé des employés du magasin.

Alerté, les gendarmes n'ont eu aucune difficulté à l'interpeller dans la foulée. Il a été placé en garde à vue dans la foulée où il a pu dégriser.

Filmé sous tous les angles par les caméras de surveillance de l'établissement, sa culpabilité sera difficile à contester lors de sa comparution immédiate lundi 4. Déjà sous le coup d'un sursis pour une autre affaire, il est envisageable qu'il passe un petit moment derrière les barreaux souligne le quotidien régional. 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'homme a été interpellé et placé en dégrisement.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-