Le Landreau: la scie circulaire lui a tranché l'artère fémorale, un homme retrouvé mort baignant dans son sang

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Le Landreau: la scie circulaire lui a tranché l'artère fémorale, un homme retrouvé mort baignant dans son sang

Publié le 27/10/2017 à 07:14 - Mise à jour à 07:17
©Andrij Bulba/Flickr
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

C'est un drame tragique qui s'est déroulé jeudi dans une commune à proximité de Nantes. Un père de famille en train de couper du bois s'est sectionné l'artère fémorale dans des conditions encore obscures. L'hémorragie ne lui a laissé aucune chance de survie.

C'est u drame épouvantable qui pose des questions, le déroulé des faits n'étant encore pas connu avec certitude. Jeudi 26, dans la commune de Le Landreau (Loire-Atlantique, non loin de Nantes), un homme a trouvé la mort après s'être sectionné l'artère fémorale avec une scie circulaire. La victime était visiblement en train de couper du bois.

Les faits se sont déroulés en début d'après-midi dans cette commune située au cœur du vignoble. Le père de famille avait décidé de couper du bois en s'aidant de sa scie circulaire, un instrument dangereux mais muni en principe d'une sécurité pour éviter les accidents, lorsqu'elle n'est pas dans les mains de son propriétaire.

C'est à une heure qui n'a pas été détaillée que l'homme a été retrouvé baignant dans son sang, mort. Les secours intervenus dès le signalement fait, n'ont pas pu sauver la victime décédée d'une hémorragie massive. Un médecin légiste intervenu sur les lieux confirme que l'hypothèse la plus probable est celle d'un terrible accident. La scie, posée sur des palettes, a tranché l'artère de la malheureuse victime, père de trois enfants, qui a perdu beaucoup de sang et est mort à son domicile.

La gendarmerie a indiqué que la défaillance du système de sécurité de l'engin était à ce jour l'explication la plus probable pour expliquer comment la scie a pu passer sur la jambe de la victime et la blesser si profondément.

Ce drame terrible s'est déroulé sans le moindre témoin, et personne n'a vu l'homme agoniser pour pouvoir lui porter secours avant qu'il ne meure. 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


L'homme était déjà mort quand les secours sont intervenus.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-