Le local de l'Union des étudiants juifs saccagé à la Sorbonne (vidéo)

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Le local de l'Union des étudiants juifs saccagé à la Sorbonne (vidéo)

Publié le 28/03/2018 à 17:50 - Mise à jour à 18:00
© SYLVAIN THOMAS / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

A la Sorbonne, le local de l'Union des étudiants juifs de France (UEJF) a été saccagé et couvert d'inscriptions antisémites ce mercredi. L'UEJF a indiqué qu'elle allait porter plainte contre cet acte de vandalisme qu'elle a qualifié d'"antisémite".

Le local de l'Union des étudiants juifs de France (UEJF) a été vandalisé ce mercredi 28 à la Sorbonne. Les murs de la pièce ont été couverts d'inscriptions antisémites et insultantes. L'association va porter plainte contre cet acte qu'elle a qualifié d'"antisémite".

"A mort Israël", "local sioniste raciste anti-goy", "Palestine vaincra", "vive Arafat"… voici quelques unes des inscriptions qui ont été taguées sur les murs du local, comme le prouve une vidéo publiée sur le compte Twitter de l'association ce mercredi.

A voir aussi: "Elle ne croyait pas au mal" - Mireille Knoll, femme juive tuée en plein Paris

"L'UEJF dénonce le saccage du local de l’UEJF (FEDER) à l’Université Paris 1 Sorbonne et demande au président de l’Université d’agir immédiatement pour faire cesser ce déferlement de haine, d’interpeller les auteurs et de les exclure" de la Sorbonne, ont aussi demandé les membres de l'association.

Du matériel a aussi été détérioré selon le président de l'UEJF, Sacha Ghozlan, interrogé par le Huffington Post. Ainsi, "une armoire (a été) éventrée" et tout le matériel qui se trouvait à l'intérieur "a été jeté à terre". Pour le jeune homme, les faits se sont déroulés dans la matinée.

Le ministère de l'Enseignement supérieur a aussitôt réagi à cet acte de vandalisme et a même dénoncé le "caractère antisémite" de celui-ci.

"Toute la lumière doit être faite sur les dégradations et les tags à caractère antisémite découverts aujourd’hui à la Sorbonne. Il est plus que jamais nécessaire de replacer au cœur de notre société les valeurs fondamentales de respect, de solidarité et de fraternité", a indiqué la ministre Frédérique Vidal.

"Je note que ce saccage intervient le jour de la marche blanche en hommage à Mireille Knoll", a en outre rappelé Sacha Ghozlan. Et en effet, le Crif organise ce jour un rassemblement en mémoire de l'octogénaire tuée parce que juive vendredi 23.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le local de l'UEJF a été vandalisé ce mercredi, il a été couvert d'insultes qualifiées "antisémites".

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-