Le ministère rappelle à l’ordre une entreprise voulant imposer le passe sanitaire pour ses salariés

Le ministère rappelle à l’ordre une entreprise voulant imposer le passe sanitaire pour ses salariés

Publié le 09/09/2021 à 10:32
AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

L’agence de communication de l’entreprise Bluelinea a informé les journalistes que Laurent Vasseur, le président de Bluelinea, avait décidé de rendre obligatoire le passe sanitaire à partir du 30 septembre « pour pouvoir entrer dans les bureaux de l’entreprise. Aucun test PCR ni antigénique ne sera pris en charge par l’entreprise. Le contrat de travail des salariés sans passe sanitaire sera suspendu ». L’entreprise Bluelinea est spécialisée dans la téléassistance auprès des personnes âgées.

Le président du directoire de Bluelinea s’est justifié auprès de nos confrères du Point en expliquant qu’ « un tiers des salariés travaillent à distance, mais les deux tiers interviennent sur site, dans les Ehpad et chez les gens. Ils équipent les personnes âgées de boutons d’appel ou de détecteurs de chute. C’est donc un contexte compliqué, qui nous a amenés à prendre cette décision. »

Une décision qui ne sied pas au ministère du Travail. Ce dernier a indiqué qu’il avait informé l’entreprise qu’elle était « dans l'illégalité ». La ministre du Travail, Élisabeth Borne, a expliqué à la presse, que « les services du ministère ont pris contact avec l'entreprise pour l'avertir qu'elle ne pouvait procéder ainsi ». Le ministère du Travail a précisé que « la loi du 5 août est très claire sur le périmètre d'application du passe sanitaire et des sanctions (un an d'emprisonnement et 45 000 euros d'amende) sont prévues pour les employeurs qui ne la respecteraient pas. En aucun cas l'entreprise ne peut suspendre ses salariés à ce motif. »

Actuellement, selon les données fournies par Laurent Vasseur au magazine Le Point, 85 % des salariés de l’entreprise sont déjà vaccinés. Une quinzaine de salariés n'est pas en possession d’un passe sanitaire.

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le passe sanitaire est vérifié à l'entrée des lieux publics

Newsletter





Commentaires

-