Le professeur agresse un enfant à la piscine et donne des conseils aux pédophiles, 7 ans ferme

Le professeur agresse un enfant à la piscine et donne des conseils aux pédophiles, 7 ans ferme

Publié le 12/03/2018 à 10:27 - Mise à jour à 10:31
© DAMIEN MEYER / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un professeur de 39 ans vient d'être condamné en appel à sept ans de prison pour avoir agressé sexuellement un jeune garçon à la piscine et avoir collectionné des images pédopornographiques. L'homme qui a nié les faits à la barre est un récidiviste des faits de pédophilie.

En première instance il était silencieux et avait écopé de cinq ans de prison ferme. En appel, il a décidé de parler pour clamer son innocence: sa peine a été aggravée. Un professeur de français du Havre a été condamné pour agression sexuelle sur mineur et détention d'images pédopornographiques, comme le rapporte le journal Paris Normandie dimanche 11.

L'accusé –comme France-Soir l'avait relaté– était soupçonné d'avoir attaqué un jeune garçon dans une piscine municipale, en le forçant à poser sa tête sur son torse et en le masturbant. L'homme était déjà connu de certains établissements du même genre pour des exhibitions voire des soupçons de masturbation à proximité d'enfants (des faits pour lesquels il n'était pas poursuivi).

Lors de l'investigation, les enquêteurs vont alors découvrir chez ce trentenaire de nombreuses images pédopornographiques et des échanges en ligne sur le Darknet (le web qui n'est pas référencé par les moteurs de recherche) avec d'autres pédophiles. Celui qui se faisait appeler Hésiode donnait des conseils sur la meilleure manière de chasser des enfants. "Passer le Bafa et devenir instit ou tout simplement reprendre le club de sport local" étaient ainsi ses recommandations, de même que fréquenter plutôt "une piscine de pauvres" car "les parents y sont absents".

Lire aussi: Un policier de 32 ans mis en examen et écroué pour actes pédophiles

A la barre, l'homme qui a déjà été condamné en 1997 et 2008 pour des faits d'attouchements, explique que quelqu'un s'est connecté à sa session informatique en son absence. Quant à l'agression sexuelle à la piscine, il a affirmé avoir été percuté par le garçon qui "courait dans les douches".

Des explications qui n'ont finalement pas convaincu les juges de la cour d'appel de Rouen. L'enseignant pédophile a écopé de sept ans de prison ferme. Il est retourné immédiatement en prison et sera inscrit au fichier judiciaire automatisé des auteurs d’infractions sexuelles ou violentes (Fijais).

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'enseignant a écopé d'une peine plus lourde en appel.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-