Lot-et-Garonne: un chasseur a le bras arraché lors d'un accident de tir

Lot-et-Garonne: un chasseur a le bras arraché lors d'un accident de tir

Publié le 03/09/2018 à 17:58 - Mise à jour à 17:59
© PASCAL POCHARD CASABIANCA / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un garde chasse a eu le bras arraché à cause d'un accident de tir samedi soir à Saint-Urcisse dans le Lot-et-Garonne. Les circonstances de cet incident grave son encore floues. Une seule certitude: c'est le fusil de l'homme qui lui a provoqué cette grave blessure. Il a été héliporté jusqu'à l'hôpital de Toulouse.

Il a été opéré. un garde chasse âgé de 63 ans a été victime d'un grave incident de tir samedi 1er septembre au soir à Saint-Urcisse dans le Lot-et-Garonne. Il a eu le bras arraché.

Les circonstances de cet accident grave ne sont pas encore connues. Mais c'est semble-t-il une balle de son propre fusil de chasse qui a grandement blessé le sexagénaire. L'arme était alors chargée avec des munitions destinées à de gros gibiers.

Les faits se sont produits vers 21h selon Sud Ouest. C'est la femme du blessé, avec qui il vit non loin de là où l'accident s'est produit, qui a alerté les secours.

A voir aussi: La FNSEA veut " plus de chasseurs qui tuent plus de sangliers"

Elle a entendu le coup de feu puis les cris de son mari. Arrivés sur place, les pompiers ont découvert le chasseur à terre et grièvement blessé. Ils l'ont alors fait héliporter jusqu'au centre hospitalier Purpan de Toulouse.

L'homme dont le pronostic vital était engagé a été opéré en urgence dans la foulée samedi soir. Sa vie n'est aujourd'hui plus menacée.

Une enquête a été ouverte et les gendarmes entendront le garde chasse dans les prochains jours pour qu'il les éclaire sur les circonstances de cet accident durant lequel il aurait pu perdre la vie.

A lire aussi:

Chasse: Hulot dénonce l'influence des "lobbies dans les cercles du pouvoir"

Chasse: baisse du prix du permis et gestion adaptée pour certaines espèces

Au domaine de Belval, les nouveaux chasseurs formés à une chasse "responsable"

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le chasseur a eu le bras arraché par un tir venu de son fusil.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-