Marseille: un caïd interpellé à cause de son train de vie luxueux

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Marseille: un caïd interpellé à cause de son train de vie luxueux

Publié le 06/02/2018 à 09:53 - Mise à jour à 10:02
© PATRICK KOVARIK / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un homme de 45 ans a été arrêté jeudi par la Direction interrégionale de la police judiciaire de Marseille. Avec trois présumés complices, il est soupçonné d'avoir racketté plusieurs établissements du Var et des Bouches-du-Rhône. Originaire des quartiers nord de Marseille, il menait un train de vie luxueux.

Les hommes de la Direction interrégionale de la police judiciaire de Marseille ont arrêté jeudi 1er février six personnes soupçonnées de racketter des établissements des Bouches-du-Rhône et du Var après trois ans d'enquête.

Cette affaire d'extorsion en bande organisée, blanchiment aggravé, travail dissimulé et non justification de ressources a été, entre autre, mise à jour grâce au train de vie de l'homme suspecté d'être à la tête de l'organisation de malfaiteurs.

A voir aussi: Marseille - jusqu'à 7 ans de prison requis face au racket des chantiers BTP

Agé de 45 ans et originaire de la cité de la Castellane, dans les quartiers nord de Marseille, il s'était installé à Saint-Tropez. Selon La Provence, il a été contrôlé plusieurs fois au volant d'une Aston Martin ou encore d'une Porsche Panamera.

"Des véhicules de luxe qui ne sont pas en adéquation avec les revenus qu'il pouvait dégager de sa société de sécurité privée", a précisé une source proche de l'enquête.

Le quadragénaire est soupçonné d'avoir extorqué de l'argent à des patrons de bars, de boîtes de nuit ou autres restaurants de Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne et Saint-Tropez auxquels il "proposait" les services de son entreprise.

En outre, les forces de l'ordre ont retrouvé des armes, des montres et une douzaine de voitures de luxe ainsi que près de 150.000 euros en liquide et autant sur son compte bancaire lors d'une perquisition.

L'homme et trois de ses présumés complices, de 37, 55 et 56 ans ont été présentés à la justice lundi 5. Pour l'avocat du premier, "ce dossier est une construction de l'esprit basée sur des suppositions hallucinantes d'un prétendu train de vie. Clairement, c'est une montagne qui accouchera d'une souris".

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


L'homme a éveillé les soupçons de la police avec son train de vie luxueux comparé aux revenus qu'il avait officiellement.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-