Marseille: un retraité se suicide en pleine rue avec un fusil

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Marseille: un retraité se suicide en pleine rue avec un fusil

Publié le 29/03/2018 à 17:47 - Mise à jour à 17:59
©Andrij Bulba/Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un septuagénaire s'est donné la mort ce jeudi après-midi à Marseille. En pleine rue, il a utilisé un fusil de chasse pour se suicider, il est décédé sur le coup.

Les marins-pompiers de Marseille n'ont rien pu faire. Ce jeudi 29 dans l'après midi, un retraité s'est donné la mort en pleine rue dans la préfecture des Bouches-du-Rhône.

La Provence a indiqué que le drame s'était déroulé dans la rue Miradou, dans le 2e arrondissement de la ville et à seulement quelques centaines de mètres du vieux port.

A voir aussi: Un jeune homme massacre sa sœur avec un marteau puis tente de se suicider avec une tronçonneuse

Vers 14h30, le vieil homme est sorti dans la rue muni d'un fusil de chasse avec lequel il s'est donné la mort d'une balle dans la tête.

Les marins-pompiers et la police ont été dépêchés sur place mais n'ont rien pu faire pour sauver la victime et n'ont pu que constater son décès.

D'après le quotidien régional qui a cité une source proche de l'enquête, le septuagénaire aurait décidé d'en finir à cause d'une grave maladie dont il était atteint. Selon France 3 Provence-Alpes-Côte d'Azur, il souffrait d'un grave cancer en phase terminale.

Selon l'Observatoire national du suicide (ONS), près de 10.000 personnes se donnent la mort tous les ans, soit 25 décès par jour. Pour l'organisation, créée en 2013, ce sont les personnes âgées de plus de 75 ans qui sont les plus vulnérables face à ces drames.

Dans le même temps, dans le cadre de son second rapport en 2016, l'ONS soulignait que les hommes représentaient plus de trois quarts des décès de ce type en 2012. Ils étaient d'ailleurs les plus nombreux à utiliser une arme à feu pour mettre fin à leurs jours (18.3% des hommes contre 2,6% des femmes).

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les marins-pompiers de Marseille n'ont rien pu faire pour sauver le retraité qui s'est tiré une balle dans la tête en pleine rue.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-