Mulhouse: en détention provisoire depuis 2 ans, il se pend avec un drap

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Mulhouse: en détention provisoire depuis 2 ans, il se pend avec un drap

Publié le 02/07/2019 à 10:33 - Mise à jour à 10:36
© Denis Charlet / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Un homme de 50 ans qui était en détention provisoire depuis mai 2017 s'est suicidé samedi 29 à la prison de Mulhouse. Il s'est pendu avec un drap.

Si l'homme avait crié "Allahou akbar" en attaquant les policiers en mai 2017, il n'avait pas été considéré comme un individu radicalisé. Un détenu de 50 ans s'est pendu samedi avec son drap dans sa cellule de la prison de Mulhouse dans le Haut-Rhin. Il était en détention provisoire depuis son incarcération.

Comme le rapporte L'Alsace, en mai 2017, l'individu s'était jeté sur des policiers qui intervenaient dans le cadre d'un banal conflit de famille, couteau à la main et en hurlant "Allahou akbar!" ("Dieu est grand!"). En dépit des sommations d'usage, il ne s'était pas arrêté et les policiers avait dû faire usage de leur arme, le blessant à une jambe et à un bras. Les fonctionnaires avaient effectué les points de compression sur ses blessures.

Lire aussi – Deux surveillants agressés à la prison du Havre par un détenu condamné pour terrorisme

Le détenu n'était pas connu pour être radicalisé et l'enquête n'avait finalement pas retenu le caractère islamiste de l'agression. Il venait juste de sortir de prison.

Agé de 50 ans, l'homme a été retrouvé dans sa cellule qu'il occupait seul vers 4h40. Les gardiens ont alerté les pompiers qui sont rapidement arrivés sur place mais n'ont rien pu faire pour sauver. L'action publique engagée à son encontre s'arrête naturellement avec son décès.

En 2018, 131 prisonniers se sont suicidés en France.

Voir:

L'ex-convoyeur de fonds Toni Musulin détenu 48 heures à Londres

Prisons françaises: nombre record d'évasions de détenus en une semaine

Sur le point d'être expulsé, un détenu se suicide juste avant sa libération

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Un détenu de 50 ans s'est pendu samedi avec son drap dans sa cellule de la prison de Mulhouse dans le Haut-Rhin.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-