Nantes: le faux chauffeur Uber viole sa victime sous le menace d'un cutter

Nantes: le faux chauffeur Uber viole sa victime sous le menace d'un cutter

Publié le 04/12/2018 à 16:47 - Mise à jour à 17:05
© Bertrand GUAY / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Une femme d'une cinquantaine d'années a été violée deux fois par un faux chauffeur Uber dans la nuit de samedi à dimanche à Nantes. Un suspect de 25 ans a été interpellé.

Pour abuser de sa victime, il s'est fait passer pour un chauffeur de VTC appartenant à l'entreprise Uber. Un homme de 25 ans, soupçonné d’avoir violé une femme dans la nuit de samedi 1er à dimanche 2, a été interpellé dimanche au petit matin à Nantes en Loire-Atlantique.

Selon Presse Océan, la victime, une femme d'une cinquantaine d'années, se trouvait avec une amie trentenaire dans le centre-ville quand elles ont voulu rentrer de leur soirée en appelant un chauffeur Uber. Une voiture s'est arrêtée près d'elles. Les deux femmes ont pensé qu'il s'agissait de leur chauffeur, ce qu'il a confirmé.

Lire aussi - Abordé par un faux Uber, un étudiant se fait dépouiller sous la menace

Mais elles comprennent rapidement qu'il ne s'agit pas de leur chauffeur lorsqu’elles reçoivent un coup de fil du vrai chauffeur, qui les attend. La trentenaire, assise à l’avant du véhicule, parvient facilement à s’échapper rapporte le quotidien. Néanmoins, les portes arrières sont verrouillés par une sécurité enfant. La quinquagénaire est prise au piège.

"Selon les déclarations de la victime, il abuse alors d’elle, à deux reprises, dans la voiture, sous la menace d’un cutter. Lui assure qu’il ne l’a jamais touchée. Mais les médecins ont notamment observé «de nombreuses lésions» sur le corps de la quinquagénaire. Au petit matin, dimanche, il a finalement accepté de déposer sa passagère, qui a trouvé refuge chez son fils", explique Presse Océan.

La victime a déposé plainte immédiatement après les faits. Le suspect a été rapidement interpellé dans les quartiers nord de Nantes et placé en garde à vue. L'individu était connu pour des faits de violences mais il n’a jamais été condamné dans le cadre d’affaires de mœurs. Après 48 heures de garde à vue, il devrait être déféré, ce mardi, devant le parquet de Nantes.

Voir:

Une fillette handicapée violée à mort par deux hommes

Jeune femme violée et séquestrée à Calais: trois suspects écroués

Une fillette sans abris de 2 ans enlevée, violée et laissée pour morte

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Une femme d'une cinquantaine d'années a été violée deux fois par un faux chauffeur Uber à Nantes.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-