Noyades: au moins quatre morts ce week-end en France

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Noyades: au moins quatre morts ce week-end en France

Publié le 24/06/2019 à 14:56 - Mise à jour à 15:11
©Phillipe Huguen/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Le week-end a été particulièrement meurtrier en France avec au moins quatre personnes mortes par noyade dans le Pas-de-Calais, la Vienne, le Val-d'Oise ou encore la Corse.

L'été a aussi son lot de drames. Avec les beaux jours, nombreux sont ceux qui désirent se rafraîchir dans l'eau ou simplement passer du bon temps. Mais piscines, lacs ou plages peuvent présenter de gros risques.

Au moins quatre personnes sont décédées des suites d'une noyade en France ce week-end.

Le premier drame a eu lieu samedi 22 sur la plage de Santa-Lucia-di-Moriani. Les circonstances exactes du décès n'ont pas été détaillées par La Provence mais la victime serait décédée sur place.

A voir aussi: Avant l'été, gouvernement, sportifs et pompiers alertent sur le danger croissant des noyades

La journée de dimanche 23 a aussi été meurtrière. Un homme de 37 ans s'est noyé alors qu'il se baignait sur la plage de Berck-sur-Mer dans le Pas-de-Calais. Les sauveteurs en poste et les pompiers l'ont rapidement pris en charge et ont même réussi à le réanimer dans un premier temps.

Mais l'homme qui ne savait pas nager selon France 3 a finalement été déclaré mort après son transfert à l'hôpital.

Dans la matinée de la même journée un homme de 36 ans jouait avec ses enfants à faire un concours d'apnée au lac de Saint-Cyr dans la Vienne. Les trois jeunes ont donné l'alerte lorsqu'ils ne l'ont pas vu remonter.

Le corps sans vie du père de famille a finalement été repêché une heure plus tard, peu avant l'arrivée des secours d'après France Bleu.

A l'île de loisirs de Cergy, dans le Val-d'Oise, c'est un adolescent de 15 ans qui a perdu la vie dimanche. Selon les premiers éléments de l'enquête, il s'amusait à sauter dans l'eau avec d'autres jeunes dans un endroit interdit à la baignade. Selon La Gazette du Val-d'Oise, ses camarades ont directement appelé les secours mais ceux-ci n'ont pu que constater sa mort après l'avoir repêché à deux mètres de profondeur.

Mais ce week-end a aussi été l'occasion de voir se produire de belles histoires: dans le Jura deux jeunes hommes de 20 et 21 ans ont sauvé un adolescent qui se noyait dans une rivière à Chissey-sur-Loue. Les deux héros connaissaient les gestes de premiers secours et ont pu réanimer le jeune avant l'arrivée des pompiers, comme le rapportait Le Progrès.

Malgré la prévention et les consignes de sécurité, les noyades se multiplient l'été en France. Ces drames sont d'ailleurs la première cause de mortalité par accident de la vie courante chez les jeunes de moins de 25 ans. En 2018, pas moins de 1.649 personnes sont décédées ainsi: parmi elles 600 enfants de moins de 13 ans.

A lire aussi:

Noyades: près de 600 morts entre juin et septembre 2018

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Au moins quatre personnes sont mortes par noyade en France ce week-end.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-