Pau: un homme de 32 ans battu à mort par une bande d'adolescents

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 21 mai 2018
Mis à jour le 21 mai 2018
Image
Une prise d'otage était en cours vendredi matin dans un supermarché de l'Aude
Crédits
© FRED TANNEAU / AFP/Archives
Un homme de 32 ans est décédé à Pau vendredi soir après avoir été roué de coups par une bande d'adolescents d'un quartier populaire.
© FRED TANNEAU / AFP/Archives
Un homme de 32 ans, originaire du Burkina Faso, est mort vendredi soir à Pau après avoir été roué de coups par une bande d'adolescents. Dimanche, un autre drame a failli se produire mais les pompiers sont intervenus à temps.

Une bande d'adolescents, composée d'une dizaine de jeunes âgés de 14 à 17 ans environ, ont roué de coups et tué un homme de 32 ans originaire du Burkina Faso vendredi 18 au soir à Pau (Pyrénées-Atlantiques).

Les faits se sont déroulés dans le quartier populaire de Saragosse tout près de la caserne des pompiers, entre 19h30 et 20h, selon une information révélée par France Bleu Béarn.

La proximité des services de secours a permis une intervention très rapide mais la victime laissée agonisante par les adolescents, qui ont pris la fuite, était déjà morte à l'arrivée des pompiers.

Lire aussi: Metz - agressé par trois jeunes, il meurt roué de coups

Des témoins sur place, dont plusieurs mères de famille, ont vite alerté les forces de l'ordre et ont expliqué que les adolescents avaient frappé le trentenaire à coups de pied, de poing, mais aussi de chaise et "d'une barre de plexiglas", d'après une riveraine qui a raconté ce qu'elle a vu dans Sud-Ouest.

L'homme décédé s'appelait Beli Nebié, il avait 32 ans et était originaire du Burkina Faso mais de nationalité française. Il était connu des services de police pour divers faits dont celui de tentative de meurtre.

Une enquête de flagrance a été ouverte pour faire toute la lumière et comprendre ce qui lui est arrivé. Trois personnes ont été placées en garde à vue depuis.

Cécile Gensac, procureure de la République de Pau, a précisé "qu'une autopsie du corps de la victime aura lieu prochainement à l'institut médico-légal de Toulouse".

Ce drame a ravivé les tensions dans le quartier de Saragosse entre les jeunes et les riverains excédés par leur comportement.

Dimanche 20, selon Sud-Ouest, non loin du lieu de la rixe mortelle, alors que l'effervescence régnait à cause de l'enquête et que de nombreuses personnes étaient présentes (journalistes, membres des forces de l'ordre, badauds…), un homme a foncé avec sa voiture sur un jeune garçon qui a pu se jeter sur le côté avant d'être renversé.

Une bande d'adolescents s'est rué sur l'automobiliste et une pluie de coups s'est abattue sur lui. Les pompiers de Pau ont mis fin aux violences en mettant cet individu à l'abri, mais il a tout de même été sérieusement blessé et souffrait d'un traumatisme crânien.

À LIRE AUSSI

Image
L'arme d'un policier.
Pau: elle appelle les secours 394 fois avant d'être arrêtée
Une jeune femme de Pau, en Aquitaine, a été arrêtée dimanche. Durant deux jours, elle avait appelé les standards de la police, des pompiers et du Samu pas moins de 394...
Publié le 15 mai 2018
Société
Image
Un policier municipal
Pau: les personnes ivres interpellées dans la rue devront payer 120 euros
A partir du 1er mai prochain, les personnes ivres interpellées sur la voie publique devront payer une amende de 120 euros pour les frais de transport engagés par la po...
Publié le 28 mars 2018
Société
Image
Dès 2018, les crédits affectés au parc immobilier de la police grimperont de 5% par rapport à 2017 pour s'établir à 196 millions d'euros et de 9% pour la gendarmerie (101 millions d'euros), selon le m
Pau: la police refuse d'enregistrer la plainte d'un SDF violemment agressé
Un sans-abri de Pau, agressé dans la rue, a été refoulé à quatre reprises du commissariat où il comptait porter plainte dimanche dernier. Les motifs évoqués par les po...
Publié le 02 mars 2018
Société