Pau: une jeune fille tuée à l'arme blanche, son frère en garde à vue

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Pau: une jeune fille tuée à l'arme blanche, son frère en garde à vue

Publié le 13/03/2016 à 12:32 - Mise à jour à 12:38
©Philippe Huguen/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Une jeune fille de 17 ans a été retrouvée morte, tuée à l'arme blanche, samedi à Lons, près de Pau. Son frère de 20 ans a été placé en garde à vue.

Probable drame familial à Lons, près de Pau, où une jeune fille de 17 ans a été retrouvée morte, assassinée, samedi 12 mars dans l'après-midi. Suspecté, son frère de 20 ans a été placé en garde à vue, a indiqué le parquet de Pau, confirmant ainsi une information du journal du Sud-Ouest.

Le corps sans vie de la jeune fille a été découvert vers 16h30 dans un couloir au rez-de-chaussée de l'immeuble où elle habitait avec son frère, "au 51 bis du boulevard Charles-de-Gaulle, plus connu des locaux sous le nom de route de Bayonne, sur une zone commerciale, tout près du restaurant Le Txotx", précise Sud-Ouest qui rapporte avoir vu "de très larges taches de sang sur la porte d'entrée du bâtiment, qui a été scellée par les forces de l'ordre". D'après les premières constations de l'enquête, la jeune fille aurait été tuée à l'arme blanche.  

A l'arrivée des pompiers et de la police, le frère s'est brièvement enfui. Les forces de l'ordre ont alors fait évacuer le bâtiment (commerçants et clients) pour le retrouver. Il ne leur a pas fallu beaucoup de temps: le jeune homme a rapidement été identifié, interpellé et placé en garde à vue. Une enquête, confiée à la police judiciaire, a été ouverte pour "meurtre aggravé et tentative de meurtre", a indiqué le parquet, sans toutefois fournir de détails supplémentaires sur ces qualifications et sur les motivations éventuelles. 

Les deux jeunes habitaient depuis le début des années 2000 dans cet appartement loué au-dessus des boutiques, ont témoigné les voisins.  

 

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Une enquête a été ouverte pour "meurtre aggravé et tentative de meurtre".

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-