Pratiques ésotériques et chantage sexuel: un nonagénaire tué à coups d'haltère

Pratiques ésotériques et chantage sexuel: un nonagénaire tué à coups d'haltère

Publié le 28/03/2019 à 12:48 - Mise à jour à 12:52
©Capture d'écran
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Une femme de 48 ans est accusée d'avoir tué à coups d'haltère un nonagénaire à la mi-décembre à Montpellier. Elle a été mise en examen et placée en détention provisoire jeudi 14 mars. 

La suspecte accuse la victime de lui avoir fait du chantage sexuel. Une femme de 48 ans a été mise en examen à la mi-mars à Montpellier (Hérault) pour "meurtre sur personne vulnérable". Elle est soupçonnée d'avoir tué à coups d'haltère un homme âgé de 91 ans. Elle a été placée en détention provisoire.

Selon Midi Libre, qui rapporte l'information, l'accusée et sa vicitme se connaissait depuis une trentaine d'années. Le corps dans vie du nonagénaire a été découvert à la mi-décembre par un livreur de repas pour personnes âgées. "L'autopsie a établi de nombreuses blessures sur le crâne mais aussi sur ses mains ou sur le thorax", précise le quotidien.

Lire aussi - Trois ados de 16 ans agressent et cambriolent un nonagénaire

L'enquête des policiers de la brigade criminelle de la sûreté départementale a permis d'identifier comme suspecte une agente de sécurité de 48 ans qui aidait la victime dans ses tâches quotidiennes. Elle a contesté avoir un liaison avec la personne âgées mais a admis le solliciter parfois lorsqu'elle avait des soucis financier.

Lors de son audition par les forces de l'ordre, elle a expliqué que le jour des faits elle devait passer prendre la victime pour aller chez le dentiste, mais il n'aurait pas répondu quand elle s'est rendue chez lui. "Elle serait retournée chez elle pour prier autour de bols tibétains et en récitant des sourates, tout en étant en contact avec un ami médium adepte de magie et de rites ésotériques", explique Midi Libre.

Toutefois, à la suite d'une nouvelle garde à vue le 12 mars dernier, la suspecte a fini par avouer s'être disputée avec le vieil homme et l'avoir frappé à 17 reprises avec un petit haltère. Elle aurait ensuite lavé la scène du crime avec de l'eau de javel. "Selon elle, le retraité lui faisait du chantage sexuel, l'obligeant à des caresses et à des fellations parce qu'il lui avait prêté de l'argent", souligne le quotidien.

Les enquêteurs ont découvert par ailleurs que la mise en examen avait falsifié des chèques de la victime.

Voir:

Un homme se retrouve le sexe coincé dans un haltère (photo)

Dordogne: la nonagénaire a-t-elle été tuée par un bouc?

Haute-Garonne: une nonagénaire tuée dans une maison de retraite

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Une femme de 48 ans est accusée d'avoir tué à coups d'haltère un nonagénaire à la mi-décembre à Montpellier.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-