Réveillon du Nouvel An à Aulnay-sous-Bois: des mères de familles veulent éviter les débordements

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Réveillon du Nouvel An à Aulnay-sous-Bois: des mères de familles veulent éviter les débordements

Publié le 31/12/2017 à 17:08 - Mise à jour à 17:11
© BERTRAND LANGLOIS / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Des mères de familles de la cité de l'Europe, à Aulnay-sous-Bois, ont pris l'initiative de patrouiller dans leur quartier, cette nuit, pour éviter les débordements et les incendies de voitures pendant le réveillon du Nouvel An.

Alors que la plupart des Français passeront le réveillon du Nouvel An entre amis ou en famille, à boire des verres et à faire la fête en attendant 2018, des mères de famille d'Aulnay-sous-Bous en Seine-Saint-Denis ont choisi de patrouiller dans leur cité, la cité de l'Europe, pour éviter les débordements et empêcher que des jeunes n'incendient des voitures.

Selon Le Parisien, qui relate l'histoire de ces femmes, qui ont monté une association ("Les femmes capables de la cité de l’Europe"), la mairie soutient cette initiative et a même fourni des gilets fluo qu'elles porteront lors de leurs patrouilles.

Lire aussi: Aulnay-sous-Bois - une vingtaine de personnes incendient deux écoles et des voitures

Mariame Gassama, co-fondatrice et porte-parole de l'association, a confié au Parisien qu'elle espérait bien que leur action ait un effet auprès des jeunes de la cité de l'Europe: "C’est inédit de voir des mamans patrouiller dans la cité et on espère bien que cela aura de l’effet auprès des jeunes", a-t-elle ainsi déclaré.

Concrètement, ce qu'elle compte faire, c'est jouer sur la crainte de ces gamins de se faire gronder par leur mère s'ils font une bêtise: "Derrière chaque jeune, il y a une maman. Alors si j’en surprends un de 12, 13 ou 14 ans, un briquet à la main, je le ramènerai directe chez lui. Pour les plus âgés, je leur dirais que j’en parlerai à leur mère".

Mariame et son association espèrent aussi que la présence bienveillante des mamans dans la rue puisse permettre d'apaiser les éventuelles tensions et d'annihiler tout esprit de rébellion.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'association "Les femmes capables de la cité de l’Europe" a pour objectif qu'aucune voiture ne soit brûlée dans le quartier pendant le réveillon du Nouvel An.

Newsletter





Commentaires

-