Sextuple meurtre dans le Rhône: un homme jugé pour avoir tué sa femme enceinte, leurs enfants et son frère

Sextuple meurtre dans le Rhône: un homme jugé pour avoir tué sa femme enceinte, leurs enfants et son frère

Publié le 16/03/2018 à 15:25 - Mise à jour à 16:03
© LOIC VENANCE / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Yassine Mechta est jugé jusqu'à ce vendredi par la cour d'assises du Rhône. Il est accusé d'avoir commis un sextuple meurtre. Ce paranoïaque est soupçonné d'avoir tué sa femme enceinte de trois mois, quatre de leurs enfants ainsi que son frère.

Un homme est jugé pour un sextuple meurtre par la cour d'assises du Rhône jusqu'à ce vendredi 16. Yassine Mechta, 35 ans, est accusé d'avoir tué sa femme Caroline, enceinte de trois mois, quatre de leurs enfants et son propre frère.

Les faits se sont déroulés entre le 28 novembre et le 3 décembre 2015. C'est une des nièces de l'accusé qui a découvert les corps deux jours plus tard au domicile familial situé à Lyon rappelle Ouest-France.

A voir aussi: "Le tueur de la gare de Perpignan" face au viol et au meurtre d'une auto-stoppeuse de 22 ans

Yassine Mechta est victime de paranoïa selon les médecins qui l'ont examiné. "Dans cette affaire, on n'est pas loin de l'abolition du discernement mais on n'y est pas", a déclaré le docteur Jean Canterino.

Cet état serait dû aux addictions diverses dont était atteint le père de famille. Il buvait ainsi "15 à 20 bières", du whisky et fumait "10 à 15 joints" par jour. Selon les médecins le cannabis a eu un grand rôle dans la "psychose avec délire paranoïaque" dans laquelle était plongé l'accusé. Ses troubles schizophréniques s'étaient d'ailleurs aggravés à cause de cette drogue.

Il a reconnu avoir poignardé sa compagne, Caroline 32 ans et enceinte de trois mois, "parce qu'il avait peur qu'elle le quitte", ainsi que quatre de leurs enfants, âgé de 6 mois à cinq ans, "car il ne voulait pas qu'ils souffrent". Le corps de son frère, Djamel âgé de 49 ans, a aussi été retrouvé dans sa chambre d'un foyer social à Vénissieux.

Durant son procès, Yassine Mechta n'a pas su dire pourquoi il avait commis ces actes. Il est d'ailleurs resté impassible tout au long des témoignages. il a seulement exprimé quelques émotions lors du passage de son fils aîné à la barre, seul rescapé de ce sextuple meurtre car il était en vacances au moment des faits.

L'un des frères de l'accusé a aussi témoigné. Il a indiqué que les sentiments de persécution du trentenaire avaient été attisés par leur mère qui le faisait douter quant à la fidélité de Caroline, sa compagne. "Ma mère en a fait un monstre, tous ceux qu'il aimait, il les a tués".

Le verdict du procès est attendu dans la soirée.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'accusé a reconnu le sextuple meurtre dont il est suspecté.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-