Rugby: des joueurs du XV de France entendus par la police écossaise

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Rugby: des joueurs du XV de France entendus par la police écossaise

Publié le 12/02/2018 à 17:04 - Mise à jour à 17:07
© FRANCK FIFE / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Plusieurs joueurs du XV de France ont été entendus par la police écossaise à Edimbourg ce lundi matin, dans une affaire d'agression sexuelle présumée. L'autre partie de l'effectif a été bloquée à l'aéroport un temps mais a atterri à Orly dans l'après-midi.

Après la défaite du XV de France face à l'Ecosse, pour le deuxième match du Tournoi des VI nations dimanche 11, plusieurs joueurs seraient sortis dans le centre d'Edimbourg.

Après cette soirée, semble-t-il autorisée par le sélectionneur Jacques Brunel et son staff, plusieurs joueurs du XV de France ont été retenus par la police écossaise, qui les a entendus ce lundi 12 au matin en qualité de témoins dans une affaire d'agression sexuelle présumée.

Un porte-parole des autorités locales a fini par confirmer qu'aucun crime n'avait été commis, et que les joueurs interrogés n'étaient nullement impliqués dans une quelconque bagarre, comme l'indiquaient plusieurs rumeurs.

Voir aussi: Mohed Altrad favorisé par Bernard Laporte? La Fédération française de rugby perquisitionnée

La police écossaise serait intervenue à l'aéroport, empêchant Teddy Thomas et certains de ses coéquipiers de monter dans l'avion selon Rugbyrama. L'autre partie de l'effectif, membres du staff et de la Fédération française de rugby, auraient été bloqués un temps avant de pouvoir décoller pour Orly.

Il était question d'une rixe entre supporters écossais et des joueurs du XV de France dans la nuit de dimanche à ce lundi. Le tout sur fond de consommation excessive d'alcool. Mais cette information a été démentie par la FFR et par la police écossaise, qui assure n'avoir eu aucune information au sujet de tels faits.

Bernard Laporte, président de la FFR, avait réagi dans la matinée sur Europe 1. "On ne sait pas du tout ce qu'il y a eu, apparemment ils sont entendus comme témoins", a-t-il expliqué. Et d'ajouter: "Ce n'est pas méchant, et nous on va décoller. On ne va pas passer la journée là".

Les joueurs interrogés devaient donc rejoindre plus tard dans l'après-midi leurs coéquipiers au centre d'entraînement de Marcoussis.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Bernard Laporte a confirmé dans la matinée que plusieurs joueurs du XV de France avaient été entendus par la police écossaise en tant que témoins.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-