Sa maison brûle, il parvient à sauver son bébé mais pas ses 4 autres enfants

Auteur(s)
La rédaction de France-Soir
Publié le 05 février 2019 - 17:22
Image
Un périmètre de sécurité le 23 mai 2017 autour de la salle de concerts Manchester Arena où se produisait Ariana Grande, après une attaque qui a tué 7 enfants et 15 adultes
Crédits
© Oli SCARFF / AFP/Archives
A Stafford, en Angleterre, un père de famille a réussi à sauver son bébé de l'incendie de sa maison mais ses quatre autres ont péri dans les flammes.
© Oli SCARFF / AFP/Archives

Un incendie a ravagé une maison de Stafford en Angleterre ce mardi 5, dévastant la famille qui y vivait. Quatre enfants ont péri dans les flammes. La mère a survécu. Le père a réussi à sauver son bébé en sautant pas la fenêtre du premier étage.

Ils s'appelaient Riley, Keegan, Olly et Tilly. Ils avaient huit, six, trois et quatre ans, et sont morts ce mardi matin dans l'incendie de leur maison à Stafford en Angleterre.

Leurs parents et leur petit-frère d'un an ont survécu. Le père a réussi à sauver son bébé, prénommé Jack, en sautant avec lui dans ses bras par la fenêtre du premier étage. Mais il n'a pas pu atteindre ses quatre autres enfants qui ont péri dans les flammes, brûlés vifs.

Des voisins, qui ont entendu plusieurs explosions avant de voir une épaisse fumée noire s'échapper par le toit, ont témoigné dans les médias britanniques, assurant avoir entendu les cris des enfants qui n'ont pu sortir de la maison.

"On a appelé les urgences quand le chien nous a réveillés juste après 2h30 (du matin). Je suis allée dans ma salle de bain et j'ai entendu les enfants hurler…. J'ai dit à mon mari Bryan de composer le 999", a déclaré Wendy, une proche voisine, au Mirror. Le 999 est le numéro national d'appels d'urgence en Grande-Bretagne.

Un énorme dispositif de secours a été mis en place pour éteindre l'incendie et prendre en charge les blessés. Un périmètre de sécurité a aussi été délimité autour de la maison

La maman, Natalie, 24 ans, a été hospitalisée car elle a inhalé de la fumée. Le père, Chris, 28 ans, a lui été traité pour des brûlures. Le bébé a aussi été légèrement blessé.

Une enquête a été ouverte et les premiers éléments laissent penser qu'une explosion de gaz est peut-être à l'origine du sinistre. Les voisins ont déclaré avoir entendu au moins deux grosses déflagrations et des petites détonations.

Et aussi:

Incendie à Paris: les précédents sinistres meurtriers dans la capitale

Bobigny: une jeune fille et deux enfants tuées dans un incendie

Ardennes: un incendie tue trois personnes, une fillette et ses grands-parents