Saint-Marcel-lès-Valence: deux hommes arrêtés en possession d'un faux fusil kalachnikov

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Saint-Marcel-lès-Valence: deux hommes arrêtés en possession d'un faux fusil kalachnikov

Publié le 16/10/2017 à 12:48 - Mise à jour à 12:57
©Capture d'écran
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Deux hommes ont été interpellés et placés en garde à vue dimanche à Saint-Marcel-lès-Valence, dans la Drôme, après qu'un fusil Kalachnikov a été retrouvé dans leur véhicule. Ils ont été relâchés dans la soirée, après confirmation qu'il s'agissait en réalité d'une arme factice.

Deux hommes âgés de 26 et 39 ans d'origine tchétchène ont été arrêtés par les gendarmes dimanche 15 en début d'après-midi, à Saint-Marcel-lès-Valence, au nord de Valence, dans la Drôme. Leur véhicule était mal garé et ils devaient subir un simple contrôle d'identité. Mais en inspectant l'habitacle, les gendarmes sont tombés sur ce qui leur semblait être un fusil Kalachnikov. Ils ont donc rapidement interpellés les deux individus, qui n'ont opposé aucune résistance lors de leur arrestation.

Au moment de l'arrestation, l'un des deux suspects a assuré qu'il s'agissait d'un jouet mais lui et son compère ont tout de même été placés en garde à vue le temps que les autorités ne procèdent aux vérifications d'usage.

Après examen, l'arme s'est révélée être effectivement factice et dans l'incapacité de tirer des balles réelles selon France 3 Auvergne-Rhône-Alpes.

Les gendarmes ont aussi procédé à la perquisition des domiciles des deux gardés à vue mais n'ont rien trouvé de compromettant. En l'absence d'infraction caractérisée, les deux hommes ont été relâchés dans la soirée de dimanche.

Mais le fusil Kalachnikov air soft (factice) subira cependant une analyse plus approfondie car il pourrait s'agir d'une arme réelle transformée en jouet. Ce qui constitue là une infraction si les voies légales de la démilitarisation n'ont pas été suivies.

A noter que les deux individus étaient connus des services de police mais pour des délits mineurs (vol et outrage).

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Les deux individus arrêtés en possession d'un fusil Kalachnikov factice étaient connus des services de police pour des délits mineurs. (Illustration)

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-