Saône-et-Loire: un homme et son labrador tués par des chiens errants

  •  Soutenez l'indépendance de FranceSoir, faites un don !  

Saône-et-Loire: un homme et son labrador tués par des chiens errants

Publié le 28/03/2019 à 10:41 - Mise à jour à 10:45
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Un homme de 70 ans a été retrouvé mort avec son labrador jeudi 21 à quelques mètres de chez lui à Frontenaud en Saône-et-Loire. Alors qu'il se promenait, il a été attaqué par des chiens errants. Son corps, couvert de morsures, a été retrouvé sans vie par sa femme, il serait cependant décédé suite à une crise cardiaque.

"Saloperie de chien errants": ce sont les derniers mots de Guy Matter à sa femme, alors qu'ils étaient tout deux au téléphone jeudi dernier. Le septuagénaire a été retrouvé mort quelques minutes après aux côtés de son labrador, décédé lui aussi.

Guy Matter effectuait sa ballade quotidienne accompagné de sa meute de labradors lorsqu'ils ont été attaqués par des chiens errants. Il a visiblement eu le temps d'appeler sa femme pour se plaindre de la présence de ces molosses.

"Ça ne répondait pas, et à un moment ça a décroché, j’ai entendu ces mots, puis ça a raccroché. Ça a été très bref", a expliqué la veuve au Journal de Saône-et-Loire.

A voir aussi: Il recueillait les chiens errants et les prostituait pour des clients zoophiles

Inquiétée par cette brève communication téléphonique, elle est alors partie à la recherche de son époux.

Elle a découvert son corps sans vie, couvert de morsures, à quelques mètres de leur domicile.

L'un des labradors du septuagénaire avait d'ailleurs aussi été tué.

Le corps de la victime a été autopsié dans le cadre de l'enquête ouverte par les gendarmes pour déterminer les causes précises du décès. S'il a été blessé par les chiens, ce n'est pas eux qui l'ont tué selon le procureur de la République.

"Le décès n’est pas consécutif à des morsures, mais à une crise cardiaque probablement causée par un choc émotionnel lié à l’attaque", a-t-il expliqué.

A lire aussi:

Dans les rues du Caire, le défi des chiens errants

Inde: des villageois massacrent des chiens errants après des attaques d'enfants

Drôme: des chiens errants tuent une vingtaine d'autruches

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Un homme et l'un de ses labradors ont été attaqués et tués par des chiens errants. (Illustration)

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-