Série de rixes très violentes entre migrants au nord de Paris

Série de rixes très violentes entre migrants au nord de Paris

Publié le 10/04/2019 à 06:39 - Mise à jour à 06:45
© Christophe ARCHAMBAULT / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Plusieurs bagarres très violentes ont opposé des groupes de migrants dans le nord de la Paris ce week-end. Une personne a été grièvement blessée. 

Des bagarres très violentes, aux allures de batailles rangées. Ce week-end a connu une explosion de violences parmi les groupes de réfugiés qui vivent dans des conditions très précaires au nord de Paris. Plusieurs personnes ont été blessées, dont une grièvement, au cours de rixes opposants plusieurs nationalités.

Comme le révèle le journal Le Parisien, une première altercation a eu lieu dans la nuit du vendredi 5 au samedi 6, au cours de laquelle des coups de couteau ont été échangés au niveau du périphérique. Cette première bagarre a été suivie par une importante rixe opposant une cinquantaine d'Afghans et d'Erythréens ce qui a provoqué l'intervention des forces de l'ordre qui ont lancé des grandes de désencerclement pour disperser la foule des bagarreurs. Au moins 27 personnes ont été blessées.

Lire aussi – Migrants: face aux campements dégradés, l'Etat va créer un nouveau centre d'accueil à Paris

"La nuit suivante, une cinquantaine d’Afghans et d’Érythréens se sont à nouveau opposés et des pierres ont été lancées sur la police, qui a fait usage de lanceurs de balles de défense", précise le quotidien. Il y a eu huit interpellations avant qu'une nouvelle bagarre éclate au cours de laquelle une personne a été grièvement blessée à coups de couteau. Le journal souligne qu'une dernière bagarre a eu lieu dimanche.

"On a déjà connu ça ailleurs, sur le campement du Millénaire et à la Villette, des soucis du même ordre, mais jamais de la même ampleur. Plus les conditions se dégradent, plus les conditions pour la survie amènent à des batailles rangées", s'est désolé Pierre Henry, directeur général de France Terre d’Asile qui estime miraculeux que de tels actes "ne se soit pas produits avant".  

Voir:

A Paris, des migrants et leurs enfants sous des tentes de fortune

Migrants en Méditerranée: "les ONG ont pu se faire complices des passeurs", estime Castaner

Plus de 300 migrants évacués d'un campement dans le nord de Paris

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Plusieurs bagarres très violentes ont opposés des groupes de migrants dans le nord de la Paris ce week-end.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-