Siphons culinaires: mise en garde après deux nouveaux accidents

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Siphons culinaires: mise en garde après deux nouveaux accidents

Publié le 15/06/2018 à 18:01 - Mise à jour à 18:10
©Rebecca Burger/Instagram
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) a procédé jeudi à une nouvelle mise en garde contre l'achat et l'utilisation de siphons culinaires, potentiellement dangereux. L'autorité de régulation a expliqué que certains modèles font l'objet d'un rappel.

La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) a renouvelé jeudi 14 ses mises en garde contre l'utilisation de certains siphons culinaires. Ces appareils peuvent s'avérer dangereux et exploser (à cause du gaz dans le réservoir), causer des graves blessures ou, dans le pire des cas, la mort.

En 2017, le décès de la blogueuse fitness, lifestyle, voyage et cuisine Rebecca B. avait à nouveau attiré l'attention de l'autorité de régulation, alors qu'en 2010 de nombreux accidents avaient été signalés, et que des procédures de rappel avaient déjà été enclenchées.

Si la DGCCRF a tenu à réitérer ses préconisations et ses avertissements, c'est parce que deux nouveaux accidents lui ont été rapportés en cette première moitié de l'année 2018.

Il est fortement conseillé de ne pas ignorer ces alertes, même si les appareils fonctionnent correctement.

Précédemment: la blogueuse fitness Rebecca B. tuée par un siphon à chantilly

"La DGCCRF attire l’attention des consommateurs qui possèdent un siphon à crème sur l’importance de vérifier que ce dernier n’est pas concerné par un rappel, au besoin en se rapprochant du vendeur", est-il souligné dans le communiqué.

"En cas de doute, la DGCCRF recommande aux consommateurs de ne plus utiliser ces appareils, en particulier ceux à tête en plastique, même en l’absence de dysfonctionnement apparent lors des utilisations précédentes", est-il aussi indiqué.

Consultez ici la liste des siphons culinaires considérés comme dangereux et faisant l'objet d'un rappel.

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


La DGCCRF a renouvelé sa mise en garde contre les siphons culinaires qui peuvent s'avérer dangereux, suite à deux nouveaux accidents signalés en 2018.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-