Terrorisme d'ultra droite: un groupe qui projetait des attentats contre des juifs et des musulmans démantelé

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Terrorisme d'ultra droite: un groupe qui projetait des attentats contre des juifs et des musulmans démantelé

Publié le 11/06/2019 à 13:13 - Mise à jour à 14:05
© PHILILPPE HUGUEN / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Une enquête de plusieurs mois a permis l'interpellation de cinq personnes, entre septembre 2018 et mai 2019, qui projetaient des attaques contre des musulmans et des juifs. Parmi les suspects figure un gendarme volontaire.

Le groupe de militants d'ultra droite avait envisagé des attaques contre des musulmans et contre des représentants des institutions juives de France. Cinq individus ont été interpellés et mises en examen dans le cadre d'une enquête qui dure depuis plusieurs mois sur un groupuscule nommée "L'Oiseau noir".

Selon BFMTV, qui rapporte l'information, les interpellés "avaient évoqué plusieurs cibles, dont des musulmans, ou encore la convention annuelle du CRIF. Un rendez-vous qui était déjà la cible d'une autre attaque, celle-ci projetée par un néonazi d'une trentaine d'années". Une source judiciaire citée par la chaîne de télévision précise qu'il s'agissait d'"un projet aux contours imprécis" dont les discussions se déroulaient sur un forum internet.

Lire aussi - Terrorisme: le groupuscule d'ultra droite AFO projetait de tuer le rappeur Médine

Parmi les interpellés, les forces de l'ordre ont eu la surprise de découvrir un gendarme volontaire adjoint. A son domicile "les enquêteurs ont retrouvé en septembre 2018 des munitions de kalachnikov, des produits explosifs, un pistolet de marque Glock et un fusil". Il avait alors été placé sous contrôle judiciaire pour détention d’armes et produits explosifs.

Toutefois, en prolongeant leurs investigations les enquêteurs ont découvert les projets terroristes du gendarme. Dans la foulée, en octobre 2018, deux autres personnes ont été interpellées. "Le parquet de Grenoble s'est alors dessaisi au profit du parquet antiterroriste de Paris. Une information judiciaire pour association de malfaiteurs terroriste criminelle était alors ouverte le 15 janvier 2019", souligne BFM.

Deux autres individus ont été appréhendés dans le courant du mois de mai, dont un mineur de 15 ans.

Voir:

Guy Sibra, chef présumé du groupe d'ultra droite AFO, libéré sous conditions

Aude: un militant de l'ultra droite en fuite au Japon dévoile sur YouTube une sex-tape du député maire de Limoux

Le renseignement intérieur inquiet d'une confrontation entre "l'ultra droite et le monde musulman"

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Cinq personnes ont été interpellées lors d'un coup de filet contre un groupe d'ultra droite.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-