TGV Paris-Colmar: au téléphone, un conducteur de train oublie un arrêt

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

TGV Paris-Colmar: au téléphone, un conducteur de train oublie un arrêt

Publié le 21/03/2018 à 15:59 - Mise à jour à 16:10
© LOIC VENANCE / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Alors qu'ils se trouvaient dans le TGV Paris-Colmar, mardi, plusieurs passagers n'ont pas pu descendre à la gare de Sélestat (Haut-Rhin). Le conducteur du train était visiblement occupé au téléphone et aurait malencontreusement oublié l'arrêt.

Ils ne sont pas arrivés chez eux en temps voulu. Alors qu'ils se trouvaient dans le TGV Paris-Colmar, mardi 20, plusieurs passagers n'ont pas pu descendre à la gare de Sélestat (Haut-Rhin), un arrêt pourtant annoncé dans le parcours du train. A leur grande surprise, ils ont vu leur destination défiler sous leurs yeux et ont finalement été contraints de s'arrêter au terminus. C'est un journaliste de L'Alsace, présent dans le TGV, qui a relaté la mésaventure. 

Ne comprenant pas la raison d'un tel oubli, ce dernier a donc demandé des explications à la SNCF. La compagnie ferroviaire aurait indiqué que le conducteur du train était occupé au téléphone et qu'il avait malencontreusement oublié l'arrêt. Finalement, le journaliste et les autres passagers se sont vu proposer un aller simple dans un TER pour rallier leur destination.

Ce n'est pas la première fois qu'un conducteur distrait oublie un arrêt de train. En juin dernier par exemple, le chauffeur du train Paris-Clermont censé desservir la gare de Nevers avait lui aussi manqué son arrêt mais pas pour la même raison. Il se trouvait en état d'ivresse.

Lire aussi - Ivre, un conducteur de train loupe son arrêt en gare de Nevers

Le conducteur avait été transporté à l'hôpital où une prise de sang avait été pratiquée. Placé en garde à vue, le cheminot avait 3,34 grammes d'alcool par litre de sang. Les quelque 200 passagers qui se trouvaient à bord, dont ceux qui devaient s'arrêter en gare de Nevers, avaient dû changer de train.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Alors qu'il se trouvait au téléphone, un conducteur de train a oublié un arrêt.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-