Travail dissimulé et prêts frauduleux: une escroquerie à 20 millions d'euros démantelée

Travail dissimulé et prêts frauduleux: une escroquerie à 20 millions d'euros démantelée

Publié le 28/04/2017 à 12:56 - Mise à jour à 13:26
©Witt/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Une vaste escroquerie a été démantelée par les gendarmes au cours des dernières semaines. Une quarantaine de personnes ont été interpellée dans le cadre d'une enquête mêlant travail dissimulé et blanchiment d'argent via des prêts immobiliers frauduleux en Normandie, Ile-de-France et Hauts-de-France. Mardi, 22 personnes ont été placées en garde à vue.

Le préjudice est déjà estimé à 20 millions d'euros et l'enquête se poursuit. Un vaste système d'escroquerie a été démantelé par les gendarmes de la section de recherche de Rouen (Seine-Maritime). Une affaire dans laquelle 22 personnes ont été placées en garde à vue mardi 25, et qui mêlerait travail dissimulé, prêts frauduleux et blanchiment d'argents via des montages financiers complexes et variés.

L'enquête avait débuté avec le contrôle aléatoire d'un véhicule près de Dieppe (Seine-Maritime) en 2015. Les deux ressortissants turcs transportaient 18.000 euros en liquide. De l'argent suspect qui avait conduit à la perquisition de leur domicile. Là, les enquêteurs ont découvert les indices qui ont permis de découvrir le système mis en place.

Au-delà des deux hommes, celui-ci semble également impliquer des notaires et banquiers peu scrupuleux. Ce réseau aurait permis de blanchir l'argent issu du travail dissimulé. Il était utilisé pour contracter des prêts bancaires frauduleux et payer des biens immobiliers afin de blanchir l'argent, entre autres montages financiers impliquant également des virements vers la Turquie et Dubaï ou encore l'achat d'une licence de taxi.

Selon Franceinfo, ce sont plus de 80 prêts qui auraient ainsi été contractés, chiffre qui témoigne de l'ampleur de la fraude. Ce sont une quarantaine de personnes qui auraient été interpellées lors de plusieurs vagues d'arrestations, pour 22 garde à vue et déjà 14 mises en examen.

L'enquête sur cette affaire tentaculaire n'est toutefois pas terminée. Ce serait plus d'une centaine de personnes physiques ou morales qui pourraient être concernées par l'escroquerie en Normandie, en Ile-de-France et dans les Hauts-de-France.

L'enquête porte aussi bien sur des faits de blanchiment et escroquerie en bande organisée que sur le travail dissimulé en bande organisée, la non justification de ressources le faux et usage de faux et l'abus de biens sociaux. Elle devrait donc encore durer.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Quatorze personnes ont déjà été mise en examen dans cette affaire.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-