Un migrant ivoirien tue de 28 coups de couteau l'homme qui l'hébergeait

Un migrant ivoirien tue de 28 coups de couteau l'homme qui l'hébergeait

Publié le 07/01/2019 à 08:49 - Mise à jour à 09:00
© PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un Ivoirien de 22 ans a avoué avoir tué son hébergeur de 28 coups de couteau à la mi-décembre à Joué-Lès-Tours en Indre-et-Loire. La victime était bénévole aux Restos du cœur depuis près de 20 ans.

Selon les premiers éléments de l'enquête ce déchaînement de violence serait la conclusion d'une violente dispute. Un migrant ivoirien de 22 ans est accusé d'avoir tué à coups de couteau l'homme qui l'hébergeait, dans la nuit du 11 au 12 décembre 2018, à Joué-Lès-Tours en Indre-et-Loire. Le corps de la victime n'a été découvert que six jours après son décès.

Selon La Nouvelle République, qui rapporte l'information, les deux hommes auraient eu une violente dispute le soir des faits. Ce sont deux jeunes hommes que le migrant ivoirien avait invités à boire un verre dans l'appartement qui ont donné l'alerte. A son arrivée, l'un des invités a constaté rapidement que l'appartement était en désordre et qu'une odeur de putréfaction était présente dans les lieux. Le jeune homme "tombera sur un couteau plein de sang et finira par découvrir le corps, sous le lit. Il se débrouille alors pour s'enfuir quand le jeune Ivoirien est endormi sur le canapé", a précisé le quotidien.

Lire aussi - Hirson: un an ferme pour un Gilet jaune coupable de coups de couteau

Le suspect, qui était arrivé en France en 2017 pour étudier mais dont le visa avait expiré, a été interpellé le 17 décembre. Il a reconnu les faits et a été mis en examen puis écroué deux jours plus tard. Lors de son audition par les forces de l'ordre il a expliqué que la victime lui aurait demandé de quitter l'appartement et qu'une violente dispute aurait alors éclaté.

Selon Le Figaro, la victime était bénévole aux Restos du cœur depuis près de 20 ans. L'homme était aussi engagé auprès d'une association d’aide aux migrants depuis avril 2018.

Voir:                                                                                          

Marseille: un jeune homme de 18 ans tué à coups de couteau

Corrèze: un homme tué à coups de couteau, son fils arrêté

Juvisy-sur-Orge: un homme tué à coups de couteau en pleine rue

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un Ivoirien de 22 ans a avoué avoir tué son hébergeur de 28 coups de couteau à la mi-décembre à Joué-Lès-Tours.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-