Une jeune femme de 22 ans violée en pleine rue à Clermont-Ferrand

Une jeune femme de 22 ans violée en pleine rue à Clermont-Ferrand

Publié le 26/09/2018 à 09:06 - Mise à jour à 09:15
© Bertrand GUAY / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Une étudiante de 22 ans a porté plainte pour un viol commis vers 3h du matin, samedi, à Clermont-Ferrand. L'homme responsable des faits est activement recherché.

L'agression a eu lieu en pleine rue. Une jeune étudiante de 22 ans rentrait chez elle dans la nuit du vendredi 21 au samedi 22 vers 3h du matin après une soirée entre amis en passant par la place de Salford à Clermont-Ferrand. C'est là qu'elle a été violée par un homme.

Selon La Montagne, qui révèle l'information, la victime a été abordée par son agresseur dans la rue et a tenté de prendre la fuite. Ce dernier l'a alors rattrapée en courant et lui a asséné une série de violents coups de poing. "En maintenant sa main sur sa bouche pour l'empêcher de crier, son agresseur est parvenu à l'entraîner de force derrière un abribus, à l'écart de la rue. Là, il lui aurait imposé des pénétrations", explique le quotidien. La jeune étudiante a tenté de se débattre, en vain.

Lire aussi - Vesoul: accusé de viols sur sa fille "qui l'aguichait" selon lui

La jeune femme n’avait plus de batterie sur son téléphone et n’a pas pu donner l’alerte immédiatement. Elle s’est rendue au CHU pour être examinée puis au commissariat où elle a déposé plainte. Une enquête a été ouverte et confiée aux hommes à la sûreté départementale.

Les premières investigations ont permis aux forces de l'ordre de faire le rapprochement entre ce viol et une agression sexuelle qui est intervenue dans le même quartier une heure auparavant. Un homme, qui pourrait être le violeur de la première jeune femme, a touché les fesses d'une femme dans la rue. Elle l'aurait alors giflé et l'individu aurait aussi répondu par une gifle. Selon la police, les signalements des deux victimes semblent concordants. 

"Par-delà l’émotion légitime que ces actes criminels suscitent, il est de mon devoir de 1er magistrat d’exercer mes compétences avec responsabilité. J’ai eu une réunion aujourd’hui avec le Préfet pour évoquer ces crimes. Nos rencontres sont régulières pour évoquer les questions de sécurité", a réagi mardi 25 le maire de Clermont-Ferrand Olivier Bianchi dans un communiqué. Et d'ajouter: "Pour répondre de la manière la plus efficace possible aux défis de sécurité, c’est à une bonne coopération police nationale-police municipale-justice que nous travaillons".

Voir:

Etudiante violée dans les douches du Crous: le suspect devant la justice

Ivre et quitté par sa petite amie, il viole une enfant lors d'une fête d'anniversaire

Isère: hébergé par un "ami", un jeune handicapé se fait violer et torturer

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Une jeune femme de 22 ans a été violée en pleine rue à Clermont-Ferrand.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-