Une tonne de viande avariée découverte dans une boucherie halal (photo)

Une tonne de viande avariée découverte dans une boucherie halal (photo)

Publié le 19/12/2018 à 10:44 - Mise à jour à 11:14
© VANDERLEI ALMEIDA / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Une tonne de viande avariée, conservée dans des conditions désastreuse, a été découverte mardi dans une boucherie halal d'Agde (Hérault). Les produits devront être détruits et le préfet a fait part de son intention de faire fermer l'établissement.

Le non-respect des conditions d'hygiène dénote par son ampleur et sa flagrance. Une boucherie d'Agde a été fermée temporairement mardi 18 suite à la découverte par les autorités d'environ une tonne de produits avariés, principalement de la viande stockée dans des conditions parfaitement insalubres.

Le contrôle a eu lieu suite à la dénonciation d'un client de l'établissement qui a pointé la mauvaise qualité des produits vendus par ce commerce d'épicerie et de viande halal. Les policiers du commissariat d'Agde et des agents de la Direction départementale de la protection des populations (DDPP) se sont donc rendus sur place mardi. Ils n'ont pas fait le déplacement pour rien.

Voir: Oise - saisie de 5 tonnes de viande avariée

"Ils ont trouvé de la viande mal stockée, mal congelée, des frigos qui débordent, des congélateurs mal fermés, des dates de péremption dépassées. Il y avait du sang qui coulait des cartons, des produits mal congelés, des dates dépassées à la boucherie comme dans l'épicerie. Rien ne convenait. Nous avons aussi remarqué de gros problèmes dans la conformité des stockages", rapporte Midi Libre, citant un témoin de la scène. Les photos dévoilées par la police nationale donnent une idée de la situation.

Plusieurs centaines de kilos de bœuf, de mouton ou de poulet vont donc devoir être détruits aux frais du commerçant. La fermeture de l'établissement n'est que temporaire mais le préfet a affirmé son intention de "tout mettre en œuvre pour que ce commerce ferme ses portes".

La consommation de produits avariés entraîne des symptômes le plus souvent bénins, mais "lorsque les conditions de conservation et d'hygiène ont été particulièrement mauvaises, certaines intoxications peuvent être très graves en particulier chez les sujets fragiles ou affaiblis tels que les nourrissons, les femmes enceintes, les personnes âgées ou les sujets immunodéprimés", rappelle la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes.

Lire aussi:

Ils retrouvent du plastique dans des nuggets Maître Coq (photo)

Les Etats-Unis ouvrent la voie à l'autorisation de la "viande de laboratoire"

Viande en crise: la filière défend son bifteck

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Une tonne de viande avariée a été saisie dans une boucherie de l'Hérault.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-