Val-de-Marne: une mineure violée et martyrisée dans un Airbnb

Auteur(s)
La rédaction de France-Soir
Publié le 24 juillet 2019 - 10:03
Image
La plateforme Airbnb dit avoir toujours été opposée au mouvement de boycott contre Israël
Crédits
© JOEL SAGET / AFP
Une jeune fille de 17 ans a été violée dans un Airbnb qu'elle avait loué avec des amis dans le Val-de-Marne.
© JOEL SAGET / AFP

Une jeune fille de 17 ans qui avait loué un appartement sur Airbnb avec trois amis dans le Val-de-Marne, à Saint-Maurice, a été violée et martyrisée par des inconnus dans la nuit de dimanche 21 à lundi 22. Ces derniers ont aussi séquestré les autres locataires avant de voler leurs effets personnels.

La location Airbnb a tourné au cauchemar. Quatre jeunes, trois femmes et un homme, ont été violemment agressé dans la nuit de dimanche à lundi dans un appartement de Saint-Maurice, dans le Val-de-Marne, qu'ils avaient loué sur la fameuse plateforme.

Ils avaient loué cet appartement pour y tenir une soirée de retrouvailles lorsque l'un d'entre eux a entendu frapper à la porte. Là, quatre agresseurs cagoulés et armés ont pénétré dans le logement.

Parmi les victimes: une jeune âgée de 17 ans. Cette dernière a été violée par pénétration digitale par l'un des suspects alors que ses amis étaient bâillonnés et séquestrés. La scène a d'ailleurs été filmée par le violeur.

A voir aussi: Paris: elle sous-loue son HLM sur Airbnb pour 250 euros par jour

Après avoir été violée, la jeune a été martyrisée par ses agresseurs qui lui ont coupé les cheveux aux ciseaux et avec une lame de rasoir. Cette lame a aussi été glissée sur son visage.

Finalement, les agresseurs ont volé tous les effets personnels des jeunes gens et ont quitté les lieux.

Les policiers ont rapidement été alertés et une enquête a été ouverte. Le jeune homme, victime des agresseurs, a dans un premier temps été placé en garde à vue selon France Bleu Paris. Les forces de l'ordre le soupçonnaient d'être un proxénète ce qu'il a démenti.

D'après ce dernier, "l'agression serait liée à une histoire d'amour qui a mal tourné".

A lire aussi:

Rennes: ils louent leur maison sur Airbnb et la retrouvent saccagée

Airbnb assigné en justice par les hôteliers pour "concurrence déloyale"

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don