Vaucluse: un homme tente de brûler sa femme vive avec de l'essence

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Vaucluse: un homme tente de brûler sa femme vive avec de l'essence

Publié le 17/06/2019 à 19:49
© FRED TANNEAU / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un homme âgé de 49 ans a été arrêté et mis en examen après avoir tenté de brûler sa femme vive en l'aspergeant d'essence samedi 15 dans le Vaucluse. Le pronostic vital de la victime est engagé, elle a été placée dans un coma artificiel.

Nouveau drame sur fond de violences conjugales dans le Vaucluse. Un homme de 49 ans a été interpellé et mis en examen pour tentative de meurtre par concubin dimanche 16 dans le Vaucluse.

Il est suspecté d'avoir tenté de brûler sa femme vive la veille dans la matinée.

La vice-procureure d'Avignon a précisé que les faits s'étaient produits à Cheval-Blanc, un petit village près de Cavaillon.

A voir aussi: "Stop féminicide!": coup d'éclat des Femen à Paris

Le couple se serait disputé "sur fond d'alcoolisation" du quadragénaire qui a d'ailleurs déjà été condamné pour des faits de conduite en état d'ivresse et chez qui les forces de l'ordre s'étaient déjà déplacées pour des disputes conjugales. Sa compagne n'avait cependant jamais porté plainte.

La femme a été transportée à l'hôpital de la Conception de Marseille en urgence, dimanche dans la journée son pronostic vital était toujours engagé. Elle a été placée dans un coma artificiel.

L'homme a quant à lui reconnu avoir aspergé sa compagne d'essence mais a nié avoir allumé le briquet qui a permis de blesser gravement son épouse d'après LCI.

Il a finalement été écroué dimanche après avoir été déféré devant le juge d'instruction.

Entre janvier dernier et le début du mois, 61 femmes sont décédées des suites de violences commises par leur conjoint ou ex-conjoint, soit environ un décès tous les deux jours.

Un chiffre particulièrement alarmant par rapport à 2017: si les drames de ce genre se poursuivent à une telle régularité, le funèbre "cap" des 130 décès sera dépassé avant la fin de l'année 2019.

A lire aussi:

Deux féminicides présumés en deux jours, déjà 59 en 2019?

Nièvre: un couple retrouvé mort, un féminicide suivi d'un suicide?

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un homme a été mis en examen dans le Vaucluse, il est suspecté d'avoir tenté de brûler sa femme vive.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-