Villeneuve-Tolosane: un marginal handicapé se lève de son fauteuil roulant et court après un ami une hache à la main

Villeneuve-Tolosane: un marginal handicapé se lève de son fauteuil roulant et court après un ami une hache à la main

Publié le 12/10/2017 à 12:45 - Mise à jour à 12:49
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un quinquagénaire marginalisé et handicapé a menacé à la hache lundi après-midi la personne qui l'hébergeait à cause d'une histoire de coupure de connexion Internet. Les faits se sont déroulés à Villeneuve-Tolosane en Haute-Garonne. Et détail insolite, l'individu était en fauteuil roulant mais a réussi à se lever et courir après sa victime. Interpellé, il doit être jugé en comparution immédiate ce jeudi.

Vert de rage, il s'est levé de son fauteuil roulant pour se venger, un miracle presque aussi invraisemblable que Jésus de Nazareth marchant sur les eaux. Si la comparaison prête à sourire, les faits auraient pu être plus dramatiques. A Villeneuve-Tolosane, près de Toulouse en Haute-Garonne, un quinquagénaire marginalisé et handicapé s'est levé de son fauteuil roulant et a couru derrière un ami avec une hache à la main.

Les faits se sont déroulés lundi après-midi. L'individu, qui était visiblement hébergé gratuitement par cet ami, âgé de 44 ans selon la Dépêche du Midi, était très en colère contre son logeur car celui-ci avait décidé de lui couper la connexion Internet.

Handicapé au niveau d'un bras et d'une jambe, il a donc tout de même réussi à se lever de son fauteuil roulant, à se saisir d'une hache et à poursuivre l'autre homme dans la rue. Ce dernier a réussi à fuir en prenant un bus. Mais en regagnant son domicile plusieurs heures plus tard, il a eu la mauvaise surprise de retrouver son agresseur, toujours armé, qui a alors donné près de 150 coups de hache dans la porte de l'appartement.

Rapidement prévenus, les gendarmes se sont rendus sur place et ont interpellé le marginal, qui était déjà connu des services de police pour des faits de violences similaires. Toujours selon la Dépêche du Midi, une enquête a été ouverte et confiée à la communauté de brigades de Cugnaux.

Déféré mercredi 11, l'individu devait être jugé en comparution immédiate ce jeudi 12 au tribunal correctionnel de Toulouse.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le marginal handicapé a donné 150 coups de hache dans la porte en fer de l'appartement de son ami. (Illustration)

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-