Consommer des protéines végétales augmente l'espérance de vie

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 02 août 2016 - 18:06
Image
Augmenter sa consommation de protéines végétales et diminuer celle de protéines animales permet de réduire le risque de mortalité.
Crédits
©Pixabay
Augmenter sa consommation de protéines végétales et diminuer celle de protéines animales permet de réduire le risque de mortalité.
©Pixabay
Privilégier les protéines végétales aux protéines d'origine animales permettrait d'augmenter son espérance de vie. C'est le résultat d'une étude publiée lundi et menée par des chercheurs de l'université de Harvard. Les résultats montrent qu'une diminution minime des protéines animales réduit le risque de mortalité de 10%.

Consommer plus de protéines végétales et moins de protéines animales permettrait de réduire de 12% le risque de mortalité lié aux maladies cardiovasculaires. C'est le résultat d'une étude publiée lundi 1er dans le Journal de l'Association médicale Américaine de médecine interne (JAMA) et réalisée par des chercheurs de l'université de Harvard aux Etats-Unis. Les scientifiques se sont intéressés à un panel de 130.000 infirmiers, infirmières et personnels de santé pendant trente ans et dont 65% étaient des femmes. Les personnes suivies ont dû remplir un journal alimentaire dans lequel elles indiquaient notamment la quantité de protéines consommée et son origine.

En observant les résultats récoltés, les chercheurs ont été étonné de constater que la consommation de protéines grasses n'avait fait augmenter le risque de décès que chez les sujets présentant déjà un facteur de risque (tabagisme, surpoids et obésité, consommation excessive d'alcool, absence d'exercice physique). Une augmentation de 10% de l'apport de protéines animales est associée à une hausse de 2% du risque de mortalité toutes causes et de 8% du risque de mourir d'une maladie cardiovasculaire. Mais ce constat est à tempérer car comme l'explique Mingyang Song, un des auteurs de l'étude: "le groupe de personnes ayant un mode de vie malsain consommait plus de viandes rouges, d'oeufs et de produits laitiers riches en matières grasses, alors que le groupe de personnes ayant un style de vie sain consommait plus de poisson et volaille".

Mais les travaux montrent surtout qu'une consommation élevée de protéines végétales est associée à un faible risque de mortalité. Augmenter sa consommation de protéines végétales de seulement 3% réduit le risque de mortalité toutes causes de 10% et diminue de 12% le risque de décès pour cause de pathologies cardiovasculaires.

Pour votre santé il est donc bon de diminuer la part de protéines animales par des protéines végétales comme des lentilles. Remplacer 3% des protéines animales par des protéines végétales réduit le risque de mortalité toutes causes de 19 à 34%. Il faut donc privilégier les lentilles, les noix, le blé et diminuer les portions d'oeufs, de viandes rouges et de produits laitiers riches en matières grasses. Le poulet et le poisson sont eux des sources saines de protéines animales donc ils sont à garder, voire à privilégier, dans votre alimentation. 

 

À LIRE AUSSI

Image
De la viande de cheval.
La viande rouge serait "sûrement cancérigène pour l'homme" selon l'OMS
Selon une étude menée par une agence de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), la viande rouge serait "probablement cancérigène pour l'homme". Face à la publicatio...
26 octobre 2015 - 17:00
Société
Image
Photo d'illustration sur l'obésité.
Santé: le manque d'activité physique coûte 61 milliards d'euros par an
L'inactivité physique due à la position assise coûterait 61 milliards d'euros par an dans le monde selon une étude publiée mercredi dans le journal "The Lancet". De no...
28 juillet 2016 - 16:46
Société
Image
Un pot d'échappement.
Pollution: les nanoparticules peuvent atteindre le placenta et le sang du foetus
La pollution a des effets néfastes sur les voies respiratoires, entraînant maladies cardiovasculaires et cancers. Mais les particules inhalées pénètrent encore plus pr...
01 août 2016 - 17:41
Société
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don