Fin de vie: une enquête mise en ligne pour évaluer les soins palliatifs

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Fin de vie: une enquête mise en ligne pour évaluer les soins palliatifs

Publié le 13/12/2017 à 13:04 - Mise à jour à 13:09
© FREDERICK FLORIN / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

L'Agence régionale de Santé (ARS) de Normandie a lancé vendredi une consultation en ligne auprès des proches et des patients ayant eu recours aux soins palliatifs. Le but étant d'évaluer les performances du système en place mais aussi et surtout les besoins ou les services nécessaires.

Depuis 2015, et jusqu'à 2018, le gouvernement a mis en place un plan national consacré au développement des soins palliatifs et l'accompagnement des patients en fin de vie.

Dans ce cadre-là, l'Agence régionale de santé (ARS) de Normandie a décidé de lancer de son côté une enquête en ligne pour évaluer son propre dispositif, cibler les besoins et faiblesses des services de la région, et évaluer la satisfaction des patients et de leurs proches.

L'enquête en question a été mise en ligne vendredi 8 et sera disponible jusqu'au samedi 23. Si vous êtes concernés, vous pouvez y accéder ici: enquête sur les soins palliatifs en Normandie.

Les résultats seront ensuite compilés, analysés et un rapport d'enquête sera disponible d'ici fin janvier.

Voir aussi: choisir sa mort - le plaidoyer d'une malade française avant son euthanasie en Belgique

Mais surtout, selon le communiqué de l'ARS (source), ces résultats viendront alimenter les travaux d’élaboration du Projet régional de santé (PRS) de Normandie, principal instrument de pilotage régional des politiques de santé.

C'est fin 2015 que Marisol Touraine, alors ministre de la Santé sous François Hollande, avait annoncé la mise en place du plan national soins palliatifs. Son objectif premier étant d'abord de mettre un terme aux inégalités d'accès à ce type de soins.

Ce plan national a été établi selon quatre grands axes, détaillé sur le site officiel du ministère de la Santé: informer le patient sur ses droits et le placer au cœur des décisions qui le concernent, développer les prises en charge au domicile, accroître les compétences des professionnels et des acteurs concernés et réduire les inégalités d’accès aux soins palliatifs.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




En Normandie, l'ARS a mis en ligne une enquête pour recueillir l'avis des patients et de leurs proches sur l'état des services de soins palliatifs dans la région.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-