Rougeole à La Réunion: deux médecins non vaccinés contaminent des patients

Rougeole à La Réunion: deux médecins non vaccinés contaminent des patients

Publié le 15/05/2019 à 10:59 - Mise à jour à 11:04
© NICHOLAS KAMM / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

L'Agence régionale de santé de l'Océan indien (ARS) a révélé mardi 14 mai que deux médecins du CHU de Bellepierre, à Saint-Denis de La Réunion, avaient transmis la rougeole à plusieurs patients. Les deux professionnels de santé n'étaient pas vaccinés. L'absence de vaccination est la principale cause de propagation de la maladie.

La rougeole est dans une phase d'épidémie mondiale. Depuis fin 2018, la maladie a progressé sur l'île de La Réunion. Le mois dernier, les autorités sanitaires avaient comptabilisé 42 contaminations. Six nouveaux cas se sont récemment ajoutés à la liste.

L'Agence régionale de santé de l'Océan indien (ARS) a révélé mardi que deux médecins non-vaccinés contre la rougeole avaient transmis la maladie à six de leurs patients du CHU de Bellepierre à Saint-Denis.

Après avoir découvert l'origine de la contamination, l'ARS a procédé en urgence à une série d'une centaine de vaccinations pour protéger les autres patients du CHU et l'ensemble du personnel de l'hôpital.

A noter que l'absence de vaccination est la principale cause de propagation de la rougeole. Mais le vaccin n'est pas obligatoire pour les professionnels de santé. Il est toutefois fortement recommandé.

Lire aussi: Rougeole - la vaccination chez l'adulte également recommandée

Face à la recrudescence des cas de rougeole ces derniers mois, les autorités sanitaires de La Réunion tentent de convaincre un maximum de personnes de se faire vacciner. Et la situation s'améliore même si cela n'est pas suffisant.

"Nous étions à 85% -ce qui ne suffit pas puisqu'il faut atteindre les 95% pour éradiquer une maladie- et nous avoisinons maintenant les 86, ce qui devrait encore augmenter par la suite", a expliqué le docteur François Chièze, directeur de la sécurité sanitaire à l'ARS Océan indien, à Imaz Press Réunion.

Et aussi:

Combien de cas de rougeole en France en 2019

Rougeole: une première personne morte en 2019 après des complications

Rougeole chez un bébé: quels risques et quel traitement

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Deux médecins du CHU de Bellepierre (Saint-Denis à La Réunion), non-vaccinés contre la rougeole, ont contaminé au moins six patients.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-