Elon Musk va-t-il déconnecter toutes les Tesla de Russie ?

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 14 mars 2022 - 17:38
Image
Le comportment d'Elon Musk, patron de Tesla, commence à soulever des doutes sur sa capacité à diriger
Crédits
© PETER PARKS / AFP/Archives
Le PDG de Tesla, Elon Musk.
© PETER PARKS / AFP/Archives

Sur Twitter, de plus en plus d’internautes demandent au multimilliardaire de déconnecter toutes les voitures Tesla circulant en Russie.

Un boycott massif des entreprises occidentales

Depuis le début de l’offensive russe en Ukraine, nombreuses sont les grandes enseignes américaines et européennes à avoir annoncé leur retrait temporaire de Russie pour se plier aux directives des Occidentaux. Plutôt que de risquer un conflit armé, ces derniers ont fait le pari d’isoler économiquement le pays de Vladimir Poutine. C’est le cas de McDonald's, Coca-Cola, Starbucks, Ford, Apple, Nike, ou encore Ikea, qui ont cessé leurs activités en Russie.

Mais si des entreprises françaises, comme Auchan, Total ou Renault n’ont pour l’heure pas décidé d’appliquer les sanctions économiques, d’autres sont attendues au tournant. C’est le cas des sociétés d’Elon Musk, PDG du constructeur de voitures automobiles Tesla et des satellites Starlink.

Ne pas priver la population russe d’un accès à l’information

Sur les réseaux sociaux, de nombreux internautes demandent au multimilliardaire américain de rompre ses liens commerciaux avec la Russie en signe de protestation et de pression après l’invasion de l’Ukraine. Notamment en déconnectant ses satellites Starlink pour les empêcher d’émettre vers la Russie. Un blocage qu’Elon Musk se refuse à appliquer afin de ne pas censurer l’accès à Internet fourni par ses satellites, et qui pourrait priver une partie de la population russe d’un accès à l’information.

Lire aussi : Pour Elon Musk, hors de question que Starlink bloque les sites d'information russes

D’autres réclament une déconnexion pure et simple de toutes les Tesla circulant en Russie en guise de soutien au peuple ukrainien. Cette fois-ci, ni Tesla, ni Elon Musk n’ont décidé de commenter ces requêtes. S’il en venait à prendre une telle mesure, cela pourrait être préjudiciable pour le constructeur automobile, qui pourrait être accusé d’interférer avec la propriété privée. Cela pourrait aussi potentiellement avoir des répercussions sur le conflit.

Ce jour, il ironisait sur Twitter en postant un mème sur lequel on lit "Je soutiens la cause du moment", habillé d'un drapeau ukrainien :

À LIRE AUSSI

Image
Elon Musk
Pour Elon Musk, hors de question que Starlink bloque les sites d'information russes
En vertu de la protection de la liberté d’expression, le fondateur de SpaceX, entreprise qui déploie depuis 2019 le réseau de satellites Starlink permettant l’accès à ...
06 mars 2022 - 22:10
Politique
Image
Justin Trudeau et Elon Musk
Trudeau assimile les manifestants anti-restrictions à des nazis, Elon Musk compare Trudeau à Hitler
Le 16 février, au cours d’un échange enflammé à la Chambre des communes du Canada, le Premier ministre, Justin Trudeau, a comparé les manifestants du Convoi de la libe...
21 février 2022 - 19:45
Politique
Image
Manifestation pro Ukraine Poutine nazi
Combattre le nazisme: le double discours des Nations unies et de l'OTAN
Le 12 décembre 2021, les deux seuls pays qui ont voté contre la résolution de l'ONU visant à combattre le nazisme sont les États-Unis et l'Ukraine. Par ailleurs, tous ...
14 mars 2022 - 16:43
Politique