La "Super Lune" a brillé dans le monde entier, un spectacle parfois gâché par la météo

La "Super Lune" a brillé dans le monde entier, un spectacle parfois gâché par la météo

Publié le 15/11/2016 à 12:17 - Mise à jour à 12:52
©Christopher Polk/Getty Images North America/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

La Lune est apparue plus grosse et brillante que d'habitude dans la nuit de lundi à ce mardi. Un spectacle auquel le monde n'avait pas assisté depuis près de 70 ans, et que de nombreuses personnes ont observé avec émerveillement, même si certains ont été déçus en raison de la météo.

La "super Lune" s'est montrée lundi 14 à la tombée de la nuit. Cet évènement s'est produit grâce à la concomitance de deux phénomènes astronomiques: la phase de pleine Lune qui est tombée presque au moment où elle est au plus près de la Terre. La Lune est apparue plus brillante et plus grande qu'à la normale, jusqu'à 14% selon la NASA.

La distance entre la Terre et son satellite était de "seulement" 356.508 km, alors que la distance moyenne est de 384.400km. De nombreux pays ont assisté à ce beau spectacle, mais la visibilité de la "super Lune" dépendait de la météo. Sur une grande partie de la France les nuages ont troublé l'observation,  notamment en Normandie, ce qui en a frustré plus d'un. Sur Twitter de nombreuses personnes ont fait part de leur déception par rapport au spectacle attendu.

Les plus chanceux ont été les Grecs qui se sont réunis autour de l'Acropole pour observer la "super Lune" briller. En Australie, en Chine à Hong Kong ou encore au Kazajhstan le spectacle était tout aussi impressionant.

À Sydney, des milliers de personnes se sont réunis sur Bondi Beach, l'une des plages les plus célèbres de la ville, afin d'observer le lever de Lune. À Bali, les surfeurs ont profité de vagues plus grandes qu'à l'habitude grâce à l'influence lunaire sur les marées.

La Lune a atteint son point le plus proche de la Terre à 12h22, heure de Paris, et a été pleine à 14h52. Un beau spectacle auquel le monde a assisté et qui ne se reproduira pas avant le 25 novembre 2034, selon Pascal Deschamps de l'Observatoire de Paris. La dernière "super Lune" remonte au 26 janvier 1948. Une éclipse de "super-Lune" avait cependant eu lieu fin septembre 2015.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La distance entre la Terre et son satellite était de "seulement" 356.508 km, alors la distance moyenne étant de 384.400km.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-