Une épave dans son jardin, c'est désormais interdit

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Une épave dans son jardin, c'est désormais interdit

Publié le 03/03/2020 à 09:29
© Christof STACHE / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): France-Soir
-A +A
Le maire peut désormais exiger l’enlèvement d’un véhicule à l’état d’épave, que celui-ci se trouve sur la voie publique ou sur un terrain privé comme son jardin. Et cela peut coûter cher. 
 
Un article de la loi du 27 décembre 2019 sur l’engagement dans la vie locale et la proximité de l’action publique est passé relativement inaperçu, et pourtant ! Désormais, abandonner un véhicule à l’état d’épave, même sur une propriété privé, est passible d’une astreinte de 50€ par jour.
 
 
Deux solutions
 
C’est le maire qui a la possibilité de mettre en demeure le propriétaire d’un véhicule concerné dès lors qu’il juge que cette situation «représente un risque pour la sécurité des personnes ou constitue une atteinte grave à l’environnement ".  Ledit propriétaire a alors deux solutions, soit le remettre en état de rouler, soit le faire transporter dans une casse agréée, avec bien sûr un certain délai.
 
 
Sous astreinte 
 
Une fois le délai imparti dépassé, le premier magistrat peut donc exiger une astreinte. Mais attention, celle-ci court à partir de la date de la première notification, sans toutefois pouvoir dépasser 1500€. Mais cela peut coûter encore plus cher au propriétaire dès lors que cette astreinte n’empêche nullement l’enlèvement du véhicule et sa mise en fourrière. 

Auteur(s): France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Il n'est plus possible d'abandonner son vieux véhicule, même sur un terrain privé

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-