L’aéroport de Roissy s’équipe de caméras thermiques

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 19 mai 2020 - 10:23
Image
Caméras thermique dans un aéroport
Crédits
Bay ISMOYO / AFP
De nombreux aéroports sont déjà équipés de caméras thermiques, notamment en Asie
Bay ISMOYO / AFP
Détecter dès leur arrivée sur le sol français des éventuels porteurs du coronavirus : c’est l’objectif du groupe ADP qui a finalement installé douze caméras thermiques dans l’aéroport Paris-Charles-de-Gaulle.
 
Ces équipements fonctionneront plus précisément dans les salles de retrait des bagages. Ils contrôleront la température des passagers et signaleront ceux pour qui elle est supérieure à 38°. 
 
Un voyageur fiévreux se présentant à Roissy sera dans un premier temps invité à vérifier sa température avec un thermomètre sans contact. Une visite médicale lui sera proposée, avec éventuellement un test PCR Covid-19, si la fièvre est confirmée. 
 
Un dispositif non contraignant
 
Pour les passagers, ce dispositif n’a rien d’obligatoire. Ils pourront ou non accepter de rencontrer un médecin. Mais le secrétaire d’État chargé des transports, Jean-Baptiste Djebarri, compte sur le civisme et le sens des responsabilités de chacun :
 
« Une personne qui arrive à Roissy et à qui on apprend qu’elle a une température élevée a tout intérêt pour sa santé à bénéficier des soins »
 
Les caméras thermiques, qui ne seront évidemment d’aucune utilité dans le cas de voyageurs contaminés mais asymptomatiques, renforcent le dispositif sanitaire déjà mis en place dans l’aéroport
 
Le port du masque y est obligatoire, des distributeurs de gel hydroalcoolique sont installés un peu partout et les procédures de contrôles de sécurité ont été adaptées afin de limiter les contacts physiques. 
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don