LGV: le gouvernement dit oui à deux nouvelles lignes à grande vitesse

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

LGV: le gouvernement dit oui à deux nouvelles lignes à grande vitesse

Publié le 27/09/2015 à 10:52 - Mise à jour à 10:54
©Xavier Vila/Sipa
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Dans le cadre du Grand Projet ferroviaire du sud-Ouest (GPSO), le gouvernement a approuvé, contre l'avis de la commission d'enquête publique, la réalisation de deux grandes lignes à grande vitesse. Les liaisons Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Dax verront bel et bien le jour.

Feu vert pour les lignes à grande vitesse Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Dax. Après plusieurs mois de débats et d'attente, le gouvernement a approuvé la réalisation de ces deux lignes à grande vitesses (LGV), dans le cadre du Grand projet ferroviaire du sud-ouest (GPSO), a annoncé samedi 26 le ministre des Transports Alain Vidalies. "J'ai averti aujourd'hui Alain Rousset, Alain Juppé et Martin Malvy de la décision prise par le gouvernement de continuer la procédure GPSO sur les deux lignes vers Toulouse et vers Dax, sur laquelle la commission d'enquête publique avait émis un avis négatif", a ainsi indiqué le ministre.

Très contestée, la réalisation de ce projet n'était pourtant pas gagnée d'avance. La commission d'enquête publique sur ces projets de lignes à grande vitesse avait ainsi rendu le 30 mars dernier un avis défavorable sur la création de ces nouvelles infrastructures, dont le coût est estimé à 8,3 milliards d'euros.

Mais, selon le ministre, "les arguments en matière d’aménagement du territoire pour tout l’Arc atlantique, qui est en retard sur le développement de la grande vitesse par rapport à l’Arc méditerranéen" ainsi que le soutien de l'Europe ont pesé dans la décision du gouvernement. Si aucune date officielle n'a encore été annoncée, les hypothèses de mise en service sont fixées en 2024 pour Bordeaux-Toulouse et en 2027 pour Bordeaux-Dax. 

Suite à cette décision, les présidents PS des régions Aquitaine et Midi-Pyrénées (Alain Rousset et Martin Malvy), et les présidents Les Républicains des métropoles de Bordeaux et Toulouse (Alain Juppé et Jean-Luc Moudenc) ont accueilli avec satisfaction. L'eurodéputé écologiste José Bové, lui, a toutefois regretté ce choix. "LGV Bordeaux Toulouse : enquête publique défavorable, avis négatif de la Cour des comptes, mais accord du gouvernement. On marche à l’envers", a-t-il réagi sur Twitter. Même son de cloche pour les opposants au projet qui dénoncent notamment le coût exorbitant des travaux. 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Le gouvernement a validé les lignes à grande vitesse Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Dax.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-