Vendée: pour laisser passer un convoi de bateaux, 30 platanes sacrifiés

Auteur(s)
MM
Publié le 31 juillet 2015 - 10:15
Image
Des platanes au bord d'une route.
Crédits
©Nicolas José/Sipa
Trente platanes ont été abattus en Vendée à Luçon pour faire passer un convoi de bateaux (image d'illustration).
©Nicolas José/Sipa
Une trentaine de platanes ont été sacrifiés mercredi 29 à Luçon (Vendée) pour laisser passer deux coques de bateaux, acheminées par un transporteur privé, qui bloquaient une route départementale.

Scandale dans la petite ville de Luçon en Vendée. Une trentaine de platanes ont été abattus mercredi 29 juillet à l'entrée de la localité... pour laisser passer deux coques de bateaux acheminées par un transporteur privé.

Il s'agissait de deux coques de navire en aluminium de près de 10 mètres de large et 33 mètres de long qui transitait entre Fontenay-le-Comte et les Sables d'Olonne sur la côte vendéenne. Le convoi s'est trouvé immobilisé mercredi matin à l'entrée de Luçon, sur la route départementale D746, empêchant "toute circulation", a indiqué le conseil départemental de la Vendée.

Comme les platanes qui bordaient la route rendaient le passage impossible pour l'immense convoi, 30 d'entre eux ont été tout simplement abattus.

"Tous les élus, d'un commun accord, ont été complètement effarés face à ce drame. Monsieur le maire a parlé d'un crime face à la ville", assure le premier adjoint à la mairie, Dominique Bonnin, au micro de France 3.

Estimant avoir été "mis devant le fait accompli par le transporteur", le département a informé dans un communiqué qu'il allait demander à la société "de prendre en charge les frais de replantation". Le transporteur, Multi-Trans, avait déjà fait une demande "il y a une semaine pour couper quelques arbres", ce qui lui avait été refusé, a assuré le conseil départemental, qui lui avait donc donné l'autorisation pour une traversée par les champs.

Malheureusement, les fortes pluies de ces derniers jours ont détrempé les sols et rendu le passage impossible pour le convoi.

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.