L'Allemagne a transmis une liste de 1.100 exilés fiscaux à la France

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

L'Allemagne a transmis une liste de 1.100 exilés fiscaux à la France

Publié le 01/11/2018 à 14:53 - Mise à jour à 15:08
©Images Money/Flickr
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Dans le cadre de la coopération européenne contre la fraude fiscale, l'Allemagne a livré une liste de 1.100 noms d'exilés fiscaux à la France. L'identité de ces fraudeurs français pourrait bientôt être révélée.

Des poursuites vont être engagées. La police fiscale allemande (la BKA) a transmis à la France un fichier contenant 1.100 noms d'exilés fiscaux dans le cadre de la coopération européenne contre la fraude fiscale.

Europe 1 a dévoilé mercredi 31 que des poursuites allaient être engagées par le parquet national financier. C'est l'Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (OCLCIFF) qui sera chargé de ces multiples affaires.

L'élaboration de cette bien longue liste a été rendue possible par l'échange automatique entre les Etats, qui est effectif dans une centaine de pays.

A voir aussi: Fraude fiscale - "On a cherché, on n'a rien trouvé", affirme UBS France

Grâce à cette coopération internationale, les polices fiscales sont capables de découvrir des montages financiers complexes et la radio a indiqué que, d'après l'administration fiscale, l'identité des 1.100 fraudeurs pourrait être prochainement révélée au public.

Cette vaste coopération s'est grandement accélérée depuis le scandale des "Panama Papers", dans lequel des grands noms de l'industrie, du monde politique ou même sportif avaient été pointés du doigt.

La remise de cette liste à la France est le signe aussi que l'échange automatique d'informations entre la France et l'Allemagne est véritablement efficace.

A lire aussi:

CumEx Files: une fraude fiscale à 55 milliards d'euros

Fraude fiscale et blanchiment: les époux Balkany jugés du 13 mai au 20 juin

Feu vert définitif pour le projet de loi contre la fraude fiscale

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


La police fiscale allemande a transmis à la France 1.100 noms d'exilés fiscaux.

Newsletter


Fil d'actualités Tendances éco




Commentaires

-