La Poste propose de doubler le nombre d'embauches prévues en 2017

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

La Poste propose de doubler le nombre d'embauches prévues en 2017

Publié le 12/01/2017 à 18:09
©Rina Sergeeva/Flickr
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

-A +A

Au dernier jour de négociations portant sur les conditions de travail des facteurs, la direction de La Poste a proposé ce jeudi de doubler le nombre d'embauches prévues en 2017, passant de 1.500 à 3.000 CDI.

La direction de La Poste a proposé ce jeudi 12, au dernier jour de négociations portant sur les conditions de travail des facteurs, de doubler le nombre d'embauches prévues en 2017 en passant de 1.500 à 3.000 CDI, a-t-on appris de sources syndicales. L'information, dévoilée à la presse par Sud-PTT, a été confirmée ensuite à l'AFP par les autres syndicats participant à la séance de négociations conclusive sur le métier de facteur.

"C'est pas mal, mais il faut voir d'où on part", a réagi Eddy Talbot pour SUD-PTT, deuxième syndicat dans la branche courrier. "A la distribution, on n'a même plus de marge de manœuvre, donc 3.000 c'est un chiffre homéopathique", a-t-il commenté.

Confrontée à une baisse des volumes du courrier (30% de 2008 à 2015), la Poste a réorganisé ses services avec, en parallèle, une baisse sensible des effectifs (3.000 à 5.000 postes en moins par an, rien que pour les facteurs, depuis 2005). Celle-ci génère, selon les syndicats, une grave dégradation des conditions de travail et de santé des agents.

C'est dans ce contexte qu'a débuté fin octobre le cycle de négociations et alors que plusieurs cas de souffrance au travail, dont des suicides, ont été médiatisés. "La Poste occulte la crise sociale, qui va continuer. Il n'est même pas fait mention des risques psycho-sociaux" dans le dernier projet d'accord, selon Pascal Panozzo, également de SUD-PTT.

Au-delà de la question de l'emploi, les négociations avaient pour thèmes la gestion du temps de travail des 70.000 facteurs, les rythmes et charges de travail, les remplacements et, plus généralement, l'amélioration des conditions de travail.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Confrontée à une baisse des volumes du courrier (30% de 2008 à 2015), la Poste a réorganisé ses services avec, en parallèle, une baisse sensible des effectifs.

Newsletter


Fil d'actualités Tendances éco




Commentaires

-